jeudi, septembre 16, 2021
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsSoulèvement de la soif en Iran au Khouzistan - n°5

Soulèvement de la soif en Iran au Khouzistan – n°5

Soulèvement de la soif en Iran – n°5

Manifestations à Ahwaz, Hamidiyeh, Kout-Abdollah, Veys, Susangerd et Shoushtar pour la cinquième nuit consécutive

Manifestation des jeunes à Khorramabad en solidarité avec le soulèvement du Khouzistan

Malgré les mesures répressives sévères du régime et le déploiement de forces auxiliaires, dans la soirée du lundi 19 juillet 2021, le soulèvement de la population du Khouzistan contre le régime clérical s’est poursuivi pour la cinquième nuit consécutive.

Des milliers de jeunes courageux du Khouzistan sont descendus dans les rues des secteurs de Kouyé-Alavi et Shelangabad d’Ahwaz, Hamidiyeh, Veys et Kout-Abdollah, ainsi qu’à Susanguerd et Shoushtar pour protester contre la pénurie d’eau.

Des compatriotes arabes Ahwazi ont allumé un feu à Kouyé-Alavi (rue Farahani) pour faire barrage aux forces répressives. Les agents de police et les unités spéciales anti-émeutes ont tenté de disperser les manifestants en tirant des gaz lacrymogènes et du gaz poivré, en tirant des coups de fusil et en visant les manifestants sans défense.

Cependant, les jeunes ont résisté en leur jetant des pierres tout en scandant des slogans contre le pouvoir. Les jeunes courageux d’Ahwaz résistent. On peut entendre les tirs de balles à Shelangabad et Kouye-Alavi à Ahwaz.

Pendant ce temps, de jeunes insurgés ont bloqué l’autoroute Behbahan-Ramhormoz en allumant des feux. Les habitants de Khorramabad se sont également rassemblés en solidarité avec le soulèvement du Khouzistan sur l’autoroute Masour (à l’entrée de la ville).

Mme Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), a salué les manifestants d’Ahwaz et d’autres régions du Khouzistan et a applaudi à leur détermination. Elle a appelé la population et les jeunes des autres régions à soutenir les manifestants du Khouzistan.

Mme Radjavi a souligné que la pauvreté, l’inflation, le chômage, les maladies, la pénurie d’eau et d’électricité sont ce que le régime clérical a apporté au peuple iranien. La liberté et la justice ne sont possibles qu’avec le renversement de ce régime et l’établissement de la démocratie et de la souveraineté nationale, a-t-elle ajouté.

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 19 juillet 2021

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe