mercredi, septembre 22, 2021
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsSoulèvement de la soif en Iran – n° 4

Soulèvement de la soif en Iran – n° 4

Le soulèvement à Ahwaz, Susanguerd, Shoush et d’autres villes du Khouzistan contre la pénurie d’eau entre dans sa quatrième journée

Les forces répressives ont attaqué et tiré sur des manifestants à Sussanguerd, faisant de nombreux blessés

Malgré l’envoi d’unités anti-émeutes des forces de sécurité, le soulèvement de la population du Khouzistan contre le manque d’eau s’est poursuivi dans la nuit du dimanche 18 juillet pour la quatrième nuit consécutive.

À Sussanguerd, des jeunes ont résisté aux agents lourdement armés en scandant « nous n’accepterons pas d’humiliation » et « le peuple exige un changement de régime ». Les unités spéciales anti-émeutes ont tenté de disperser les manifestants à coups de gaz lacrymogènes et de gaz poivré, et en tirant des coups de fusil.

Visant les manifestants sans défense, elles ont fait de nombreux blessés. Cependant, les jeunes ont résisté en leur jetant des pierres tout en scandant des slogans contre le régime.

À Shoush, les manifestants ont encerclé le bureau du gouverneur. Terrifiés par la colère croissante des manifestants, les agents se sont retirés dans le bâtiment en verrouillant le portail.

Les jeunes insurgés ont allumé des feux sur l’autoroute principale Ahwaz-Shoush dans la zone d’Al-Baji, au nord d’Ahwaz, et sur la route principale dans la zone de Malashiah, au sud de la ville.

À Khorramchahr (sud-ouest du Khouzistan), pour empêcher la propagation des protestations, les forces de sécurité ont mis en place des points de contrôle à l’entrée de la ville et arrêté des jeunes et des manifestants.

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 19 juillet 2021

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe