Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

IRAN : Activités des unités de résistance dans tout le pays

Au cours de la première semaine de novembre 2019, malgré les mesures de répression du régime clérical, les unités de résistance ont accroché et affiché de grandes banderoles portant des photos de Mme Maryam Radjavi, Présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), et de M. Massoud Radjavi, ainsi que des banderoles contenant leurs messages au-dessus des autoroutes et dans des lieux publics à Téhéran

Iran : Portraits du leadership de la Résistance affichés à Téhéran et en province

Du 28 au 30 octobre 2019, malgré les mesures de répression du régime clérical, les unités de la Résistance ont affiché de grands portraits de Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), et de Massoud Radjavi, le dirigeant de la Résistance iranienne, en les suspendant à des viaducs au-dessus des principales voies rapides et en les collant sur les murs de divers quartiers de Téhéran

« la première élection du Majlis a été la meilleure à laquelle l’OMPI a participé » (Rohani)

« la première élection du Majlis a été la meilleure à laquelle l’OMPI a participé » (Rohani)

Apathie à l'égard de la future mascarade électorale parlementaire
Pour attirer des voix et en réponse au Conseil des gardiens, Rohani affirme

« la première élection du Majlis a été la meilleure à laquelle l’OMPI a participé »

Alors que la mascarade électorale de la dictature religieuse se rapproche, le président des mollahs, Hassan Rohani, très conscient de l'apathie à l'égard de cette farce et préoccupé par un boycott généralisé, a désespérément tenté d'encourager la participation.

Iran: Des bannières en faveur des dirigeants de la résistance iranienne à Téhéran

IRAN: Affichages de bannières des dirigeants de la résistance iranienne dans différents quartiers de Téhéran, fureur du régime des mollahs

Le régime furieux des mollahs a reconnu le développement des activités des jeunes révoltés dans la plupart des régions du pays au cours des dernières semaines.

Le 4 octobre 2019, le site Web Khabar-Fouri (Breaking News), publié par le gouvernement, a publié deux photos du leadership de la résistance iranienne dans le quartier de Gicha à Téhéran. Khabar-Fouri a écrit : "Les Moudjahidine du peuple (OMPI / MEK) ont pendu des banderoles en faveur de Massoud et Maryam Radjavi sur l'autoroute Hakim."

Vidéos - Le ministre des Affaires étrangères des mollahs menace de mort les manifestants iraniens à Stockholm

Le ministre des Affaires étrangères des mollahs menace de mort les manifestants iraniens à Stockholm

Zarif: Si les agents du régime capturent les dissidents, ils les mangeront vivants et ne les laisseront pas vivre une minute

Javad Zarif, ministre des Affaires étrangères de la dictature religieuse au pouvoir en Iran, a menacé de mort les manifestants iraniens à Stockholm, se vantant brutalement que les agents du régime ne les laisseraient pas vivre une minute et les mangeraient vivants.

Vidéos - Grand rassemblement d'Iraniens à Berlin

Grand rassemblement d'Iraniens à Berlin

Maryam Radjavi a appelé l’Europe à juger et expulser les agents du Renseignement des mollahs et des pasdaran

Continuer à commercer avec les mollahs, alimente la machine de répression et d'assassinat du régime ; continuer à lui faire des concessions ne fera qu’augmenter la perspective de guerre dans a région.

Le samedi 6 juillet 2019, plus de quinze milles d'Iraniens ont participé à une manifestation à Berlin pour soutenir le soulèvement du peuple iranien et la lutte des unités de la résistance contre la dictature religieuse et pour l'instauration de la démocratie et de la souveraineté populaire en Iran.

Maryam Radjavi : Le soutien international au soulèvement du peuple iranien et les demandes de sa résistance légitime pour la liberté et la justice

iran-sanction-pompeo-rajavi-radjavi

Le front mondial contre la tyrannie religieuse en Iran et l’expulsion des Gardiens de la révolution des pays de la région sont nécessaires à la paix et à la coexistence

Deux semaines après le retrait des États-Unis de l’accord sans issue du nucléaire avec le régime des mollahs, dans sa première intervention, le Secrétaire d’État américain Mike Pompeo a reconnu le soulèvement du peuple iranien contre la tyrannie religieuse. Il a considéré ce régime comme le plus grand parrain du terrorisme et a appelé à un front international contre lui.

Multimedia

Contactez-nous

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés