Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Maryam Radjavi : Le soutien international au soulèvement du peuple iranien et les demandes de sa résistance légitime pour la liberté et la justice

iran-sanction-pompeo-rajavi-radjavi

Le front mondial contre la tyrannie religieuse en Iran et l’expulsion des Gardiens de la révolution des pays de la région sont nécessaires à la paix et à la coexistence

Deux semaines après le retrait des États-Unis de l’accord sans issue du nucléaire avec le régime des mollahs, dans sa première intervention, le Secrétaire d’État américain Mike Pompeo a reconnu le soulèvement du peuple iranien contre la tyrannie religieuse. Il a considéré ce régime comme le plus grand parrain du terrorisme et a appelé à un front international contre lui.

Maryam Radjavi : La tyrannie religieuse en Iran est dans un état de fragilité extrême et sans avenir »

Lors d'un rassemblement à l’occasion du mois sacré du Ramadan, le samedi 19 mai 2018, la présidente élue du CNRI, Maryam Radjavi, a décrit la dictature religieuse au pouvoir en Iran comme le pire ennemi de Dieu et du peuple, pour avoir commis les pires injustices contre le peuple au nom de Dieu et de l’islam. Elle a déclaré que l’histoire de l’islam n’a jamais connu de dirigeants aussi corrompus et criminels que ces démagogues et marchands de religion.

Iran : Manifestations d'éducateurs, de travailleurs, de retraités et de personnes spoliées à Téhéran et dans diverses villes du pays - vidéos

Iran : Manifestations d'éducateurs, de travailleurs, de retraités et de personnes spoliées à Téhéran et dans diverses villes du pays

Le soulèvement en Iran - No. 85

Mercredi 21 février 2018, Téhéran et d'autres villes ont été témoins de manifestations organisées par des éducateurs, des travailleurs, des retraités et des personnes spoliées par des institutions financières du régime iranien, notamment Caspian, Afzal Toos, Arman Vahdat et d'autres.

Iran - Arrestations massives à Téhéran; demande d’action urgente pour libérer les gardés à vue

Iran - Arrestations massives à Téhéran; demande d’action urgente pour libérer les gardés à vue

Le soulèvement en Iran - No. 84

Du lundi 19 février au soir, jusqu' à tôt le matin du 20 février, les forces répressives, dans plusieurs agressions brutales, ont battu et blessé un grand nombre de derviches qui avaient organisé une manifestation de protestation au Golestan 7 (Golestan Haftom) et dans les rues environnantes à Téhéran. Un grand nombre de personnes ont été arrêtées et transférées dans des lieux inconnus.

Changement de régime en Iran ; en avant avec 1000 Achrafs

Conférence au siège du CNRI : Changement de régime en Iran ; en avant avec 1000 Achrafs

Maryam Radjavi exhorte l'ONU et la communauté internationale à soutenir les manifestants emprisonnées en Iran

Newt Gingrich : « Le niveau de la crainte du régime vis-à-vis de l’OMPI et de Mme Radjavi augmente. Le régime n'a pas pu vous arrêter. Vous êtes du bon côté de l'histoire, parce que vous êtes du côté de la liberté. »

Le vendredi 19 janvier 2018, s'est tenue une conférence intitulée « Changement de régime en Iran ; en avant avec 1 000 Achrafs » et foyers de résistance, s’est tenue 

Iran : Le tremblement de terre, une excuse pour davantage de pillage de la part des pasdaran - vidéo

Iran : Le tremblement de terre, une excuse pour davantage de pillage de la part des pasdaran

Le gouvernement de Rohani donne 1 300 milliards de tomans aux pasdaran et à la fondation pour le logement affiliée à Khamenei

Selon les médias gouvernementaux, le 21 novembre 2017, le ministre de l'Économie et des finances de Rohani a consacré 565 milliards et 400 millions de tomans (environ 139 millions de dollars) pour aider les victimes du tremblement de terre.

Maryam Radjavi appelle la nation à manifester sa solidarité et porter secours aux victimes du séisme en Iran

Maryam Radjavi appelle la nation à manifester sa solidarité et porter secours aux victimes du séisme en Iran

• Les dommages causés par le tremblement de terre catastrophique ont été aggravés par l’incurie de la dictature religieuse

• Le seul moyen pour sortir de cette calamité est de renverser le funeste régime des mollahs

Une cérémonie a eu lieu au siège de la Résistance iranienne à Tirana le mardi 21 novembre pour commémorer les victimes du récent tremblement de terre en Iran et appeler à la solidarité avec les personnes touchées dans les zones sinistrées.

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés