Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Manifestations et rassemblement d'Iraniens à La Haye, à Berne, Exposition de photos de victimes à Stockholm

Manifestations et rassemblement d'Iraniens à La Haye, à Berne, Exposition de photos de victimes à Stockholm

Soulèvement en Iran - N° 50

En soutien au soulèvement en Iran et pour appeler l'ONU à envoyer une mission en Iran pour rendre visite aux manifestants emprisonnés

Lors de la Journée des droits de l'homme, les Iraniens résidant aux Pays-Bas se sont rassemblés devant le Parlement néerlandais pour exprimer leur soutien au soulèvement populaire en Iran et déplorer le silence et l'inaction des pays européens face au massacre des manifestants en Iran. Ils ont exigé que les Pays-Bas et l'Union européenne condamnent fermement le régime clérical, soulignant que les liens économiques et politiques avec le fascisme religieux sont illégitimes et doivent cesser.

Les manifestants ont marché du Parlement jusqu'au bâtiment du ministère des Affaires étrangères et ont allumé des torches pour rendre hommage aux martyrs du soulèvement.
Le même jour, les partisans de la Résistance iranienne ont organisé une exposition de photos des manifestants tués lors de la répression du soulèvement et de victimes du massacre de prisonniers politiques de 1988 devant le Parlement suédois à Stockholm. Outre les Iraniens, de nombreux habitants et personnalités de Stockholm ont visité l'exposition et rendu hommage aux martyrs.

Les Iraniens se sont également rassemblés sur Helvetiaplatz à Berne, la capitale suisse, pour exprimer leur solidarité avec le soulèvement en Iran et exiger la condamnation du crime contre l'humanité commis par les mollahs.

Auparavant, les partisans des Moudjahidine du peuple (OMPI/MEK) avaient organisé des rassemblements et des manifestations en soutien au soulèvement iranien de novembre et condamné la répression violente et meurtrière de la population et de la jeunesse. Ils ont exhorté la communauté internationale et le Conseil de sécurité des Nations Unies à mettre en œuvre l'appel lancé à l'ONU par Mme Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), à envoyer une mission d'enquête en Iran pour se rendre dans les prisons et y voir les manifestants arrêtés.

Ces manifestations et rassemblements ont eu lieu à Londres, Rome, Hambourg, Bruxelles, Stockholm, Oslo, Göteborg, Copenhague, Arhus, Vienne, Berne, La Haye, Washington, Dallas, San Francisco, Ann Arbor, Toronto, Ottawa et Canberra.


Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 11 décembre 2019

Multimedia

Contactez-nous

© 2020 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés