mercredi, juin 23, 2021
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran RésistanceIran : des centres de pillages visés à Ispahan et Machad

Iran : des centres de pillages visés à Ispahan et Machad

Des portraits de Khamenei brûlés à Téhéran

Aux premières heures du 23 avril 2020, les jeunes insurgés à Ispahan ont pris pour cible l’entrée du centre de pillage des gardiens de la révolution, connu sous le nom de Fonds Gharz al-Hasna et de l’organisation de charité Bilal. Au même moment, d’autres jeunes rebelles à Machad ont mis le feu à l’entrée du centre de répression « Qaem » de la milice du Bassidj (dépendante des gardiens de la révolution). Le même jour, de jeunes insurgés ont mis le feu aux portraits de Khamenei et de Qassem Soleimani notamment dans les villes de Téhéran, Kermanchah, Mahchahr, Racht, Karadj, Machad, Touisserkan, Hamedan, Sabzevar, et dans les provinces de Chahar-Mahal-Bakhtiari et d’Azerbaïdjan de l’Est, et ont écrit des slogans contre Khamenei, Rohani et d’autres dirigeants du régime.

On pouvait lire sur ces slogans : « Khamenei est un meurtrier, il est rejeté comme guide », « Il faut renverser Khamenei et son régime », « A bas la dictature religieuse ! les pasdarans sont des voyous, des criminels et des pilleurs et responsables du massacre des manifestants de novembre 2019 en Iran », « Il faut détruire, désarmer et dissoudre les pasdarans, voyous et criminels ».

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 24 avril 2020

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe