mercredi, juillet 8, 2020
Accueil Communiqués CNRI Communiqués CNRI: Iran Résistance Iran : Pour le 1er Mai, activités des unités de résistance à...

Iran : Pour le 1er Mai, activités des unités de résistance à Téhéran et en province

Les travailleurs ne pourront obtenir leurs droits sans le renversement de la dictature religieuse

A la veille du 1er Mai, Journée internationale du Travail, des unités de résistance, des travailleurs et de jeunes partisans de l’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI) ont distribué des appels des dirigeants de la Résistance à cette occasion.

Les 28, 29 et 30 avril 2020, des unités de résistance ont diffusé et affiché des bannières et des messages de la Résistance en solidarité avec les travailleurs en Iran, surtout en pleine épidémie de coronavirus et face à l’indifférence du régime vis-à-vis de la double souffrance des couches aux bas revenus qui vivent dans des conditions déplorables. Les activités ont eu lieu à Téhéran et dans de nombreuses autres villes comme Arak, Karadj, Fardisse, Damavand, Chahriar, Qazvine, Oroumieh, Semnan, Rafsandjan, Babolsar, Mahchahr, Khorramchahr, Qom, Hamedan, Islamchahr, Behbahan, Andimechk, Ispahan, Kermanchah, Machad, Ghaemchahr, Gatchsaran, Saveh, Takestan et la province de Sistan-Balouchistan,

Parmi les messages affichés et slogans écrits sur les murs, les ponts, les parcs et les passages fréquentés, on pouvait lire : « Maryam Radjavi : les cris “nous avons faim” des travailleurs, est une honte terrible pour le régime des mollahs », « Massoud Radjavi : Il faut prendre ses droits. Il faut se révolter et les arracher des griffes des mollahs inhumains», « Les travailleurs iraniens refusent de se soumettre », « les travailleurs en Iran ne pourront avoir leurs droits sans la fin de la dictature religieuse », « Vive les travailleurs prisonniers politiques qui résistent dans les salles de tortures ! A bas Khamenei ! », « Aux yeux des travailleurs iraniens, la source des souffrances de la majorité des Iraniens c’est la dictature religieuse. A bas le principe du guide suprême ! », « le cri de chaque travailleur iranien : A bas Khamenei et Rohani, source du Covid et de destruction », « L’OMPI soutient les travailleurs opprimés », « Notre table est vide, Khamenei assassin. La source du chômage et de la faim : Khamenei et Rohani », « Vive Radjavi, A bas Khamenei».

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 1er mai 2020

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe