jeudi, septembre 24, 2020
Accueil Communiqués CNRI Communiqués CNRI: Iran Résistance Le changement de régime ne peut se faire que par le peuple...

Le changement de régime ne peut se faire que par le peuple iranien et sa Résistance – sénateur Joe Lieberman

Maryam Rajavi au Sommet mondial pour un Iran Libre — Juillet 2020

Depuis des années, le régime iranien et ses défenseurs, ainsi que ceux qui, en Occident, sont favorables à la politique de complaisance, promeuvent une fausse idée selon laquelle il n’y a pas d’alternative viable à la théocratie au pouvoir. Ainsi, le monde devrait attendre un changement de l’intérieur même du régime. Malheureusement, la politique de complaisance des gouvernements occidentaux a fait payer un lourd tribut au peuple iranien et son mouvement de Résistance.

Cette mauvaise politique a donné au régime une chance de poursuivre sa répression intérieure, d’exporter le terrorisme et d’assassiner les dissidents à l’étranger. Désigner l’Organisation des Moudjahidine du Peuple d’Iran (OMPI) et le Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) comme des organisations terroristes n’avait pour but que de complaire avec les ayatollahs à Téhéran. Bien que la Résistance iranienne ait pu révoquer toutes ces allégations après de longues batailles juridiques, ces désignations empreintes d’iniquité ont ouvert la voie à l’assassinat des membres de l’OMPI en Irak et à l’arrestation, l’emprisonnement et l’exécution de partisans de l’OMPI en Iran, et ont surtout retardé la cause du changement de régime, car la force dirigeante de ce changement était enchaînée.

Le sinistre règne des mollahs n’a apporté que la destruction au peuple iranien. L’augmentation du nombre de morts liés au COVID-19 en Iran, qui est le résultat direct de l’inaction délibérée du régime et de la dissimulation, est un fait indéniable de la souffrance du peuple iranien sous le régime des mollahs. Les difficultés économiques et les politiques violentes de répression du régime, ainsi que son terrorisme ne doivent pas être oubliés. D’autre part, après 40 ans de pression, la société iranienne s’est transformée en poudrière. Les protestations nationales de novembre dernier, le boycott public des élections législatives truquées de février et les protestations continues de personnes de tous les milieux à travers l’Iran sont de grands indicateurs de la Résistance de la société iranienne. Par conséquent, le régime a l’intention d’utiliser le nouveau Coronavirus pour contrôler la société et répandre le désespoir parmi le peuple qu’il laisse mourir.

Dans une telle situation, les unités de Résistance de l’OMPI jouent un rôle important dans la diffusion d’un message d’espoir et de résistance au sein du peuple iranien. Elles ont également montré leur capacité à diriger le soulèvement du peuple iranien lors des manifestations de novembre.

Maintenant, la communauté internationale doit se tenir aux côtés du peuple iranien et de son mouvement de Résistance organisé. A cet effet, le CNRI a organisé son « Sommet annuel mondial pour un Iran Libre » en ligne pendant trois jours. Plus de 1000 personnalités politiques de renom, de différentes tendances politiques, dans plus de 100 pays, ont qualifié cette conférence d’« inédite », d’« historique », de « message d’espoir fort », montrant qu’il existe une alternative viable au régime des mollahs. Cette alternative a permis de relier plus de 30 000 endroits entre eux et de lever l’obstacle de la pandémie pour poursuivre la lutte pour la liberté en Iran.

L’un des participants à cet événement était l’ancien sénateur américain Joe Lieberman. Il a réitéré que le changement de régime « viendra des résistants en Iran ».

Vous trouverez ci-dessous le texte complet du discours du sénateur Joe Lieberman lors du « Sommet mondial pour un Iran Libre » :

Je suis vraiment honoré d’être avec vous aujourd’hui via Zoom. Je vous apporte les salutations de mon épouse Hadassah qui était ravie d’être avec moi à Achraf l’année dernière. Et je dois dire que c’était humiliant car lorsque nous sommes partis, j’étais convaincu qu’Hadassah était beaucoup plus populaire que moi. Mais elle vous envoie son amour et son soutien.

C’est un honneur d’être avec le Conseil national de la Résistance iranienne, l’OMPI, et particulièrement avec votre grande dirigeante, ma chère amie, Maryam Rajavi. C’est un événement historique. Je pense que nous sommes entrés dans le Livre Guinness des records, je ne crois pas qu’il y ait jamais eu une réunion mondiale aussi importante sur le thème « Zoom sur l’histoire ». Donc, c’est vraiment impressionnant. Et laissez-moi vous dire qu’un événement comme celui-ci ne se produit pas sans un travail acharné, mais sans une organisation comme le CNRI qui a prouvé une fois de plus sa détermination, sa compétence et sa résilience à faire des choses que d’autres n’essaieraient jamais de faire. Et cela se produit en raison de l’engagement envers les principes et les objectifs du CNRI.

Bien sûr, aucune organisation ne réussit sans un leader fort. Et cette organisation a la plus forte des dirigeantes en Maryam Rajavi, une femme de foi, de principe et d’intellect, une femme moderne, une femme de force, et quelqu’un qui aime par-dessus tout le peuple d’Iran et travaille avec une énorme détermination pour ce jour qui arrive bientôt, et c’est le but de notre rassemblement aujourd’hui, quand le peuple d’Iran sera libre. Je suis donc fière de me joindre à vous pour dire que je suis aux côtés de Maryam Rajavi.

Je tiens maintenant à dire à tous ceux d’entre vous qui participent à cette réunion historique que vous avez également rejoint le voyage de l’histoire. C’est la lutte qui se poursuit depuis la création entre la tyrannie et la liberté, et vous avez rejoint le camp de la liberté, des combattants de la liberté tout court. Et je dis que cela a commencé avec la création parce que, dès la création, chaque personne sur terre a reçu le droit de naissance, le droit par la naissance d’être libre. C’est ce que les fondateurs patriotiques de l’Amérique ont mis dans les premiers mots qu’ils ont écrits dans leur Déclaration d’indépendance en 1776, qu’il y a des vérités évidentes et presque triviales, et l’une d’entre elles est que chaque personne a le droit à la vie, à la liberté et à la poursuite du bonheur, non pas en raison des grands hommes qui ont écrit ce document ou des philosophes des Lumières, mais comme une dotation de notre créateur, une dotation de Dieu. C’est ce qui les a motivés, eux, les héros, les patriotes de la Révolution américaine, à entreprendre un combat que personne ne pensait pouvoir gagner. Ils se battaient pour leur liberté face à l’empire le plus puissant de l’époque, l’Empire britannique. Il en a été de même pour la Révolution française au XIXe siècle, et pour la formidable résistance au nazisme et au fascisme au XXe siècle, et bien sûr, le peuple a lutté contre vents et marées contre la tyrannie de l’Union soviétique communiste et l’a emporté. Vous tous qui êtes ici aujourd’hui dans le monde entier, et en particulier les héroïques combattants de la Résistance en Iran, vous avez emboîté le pas à ceux qui vous ont précédés, luttant contre des obstacles que d’autres croyaient insurmontables, et pourtant vous êtes sortis victorieux comme vous l’êtes aujourd’hui.

Vous savez, un grand leader américain, le Dr Martin Luther King, a dit que l’arc de l’univers moral se courbe lentement mais qu’il se courbe vers la justice. Mais il a également compris, et il a dit que chacun de nous a la capacité de courber cet arc plus rapidement vers la justice et la liberté. Et c’est ce que vous faites aujourd’hui. Je suis fier, en tant qu’Américain, de me tenir aux côtés du CNRI, de l’OMPI et de Maryam Rajavi. Votre ennemi, ce régime fanatique, agressif, répressif, tyrannique, soutenant le terrorisme et corrompu en Iran est notre ennemi. Alors que les Etats-Unis cherchent des moyens de renverser ce régime, de mettre fin à la menace que le régime iranien fait peser sur notre sécurité, il n’y a pas de meilleur allié, il n’y a pas d’alliance plus naturelle que celle avec le CNRI. Y a-t-il un autre groupe d’opposition, franchement, y a-t-il beaucoup de groupes dans le monde qui auraient pu organiser une réunion comme celle-ci au niveau mondial ? Je ne le pense pas. Y a-t-il un autre groupe d’opposition au régime des mollahs, au nom du peuple iranien, avec un soutien en Iran, quelque part près du CNRI ? Non. Donc, je dis aux sceptiques et aux lobbyistes payés contre le CNRI, ce que nous faisons aux Etats-Unis, ceux d’entre nous qui soutiennent si fortement le CNRI et Maryam Rajavi, que vous entendrez au cours de cette journée, c’est faire ce qui est non seulement dans l’intérêt de nos valeurs universelles de liberté telles qu’exprimées dans la Déclaration d’indépendance, mais dans l’intérêt de la sécurité du peuple américain aujourd’hui dont la sécurité est menacée chaque jour par le régime fanatique actuellement au pouvoir en Iran.

Le courage et les protestations croissantes du peuple iranien nous donnent l’espoir que le jour dont nous rêvons arrive. Il y a encore des gens qui vous diront, ici aux Etats-Unis, et ils le resteront jusqu’à ce que nous mettions en échec leurs arguments : « D’accord, retournons à la table et négocions avec ce régime à Téhéran. » Mais ils n’ont pas appris. Nous avons essayé cela et le régime théocratique continue de réprimer violemment les droits de l’homme de son peuple. Le régime des mollahs vole toujours les richesses du peuple iranien, il parraine toujours le terrorisme dans la région et dans le monde, il parraine toujours l’agression dans la région et dans le monde, il construit toujours des missiles nucléaires et les armes dont il veut se servir pour attaquer ses voisins, l’Europe, et oui, les Etats-Unis d’Amérique.

Permettez-moi donc de dire que nous sommes arrivés à un point où nous pouvons conclure, après tout ce qui a été tenté avec ce syndicat criminel qui tient le peuple, l’histoire et la culture de l’Iran en otage, que tout ce qui a été tenté n’a pas fonctionné. Et puisque le régime de Téhéran a prouvé qu’il ne changera pas, nous devons agir ensemble pour renverser le régime. Cela viendra des combattants de la résistance en Iran, dont nous avons vu beaucoup aujourd’hui. Et lorsqu’ils transformeront leur résistance en rébellion, nous, et le reste du monde, en particulier les États-Unis, devons nous tenir à leurs côtés et les soutenir. Je suis convaincu que c’est un jour qui arrive. Et je suis prêt pour ce jour.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe