jeudi, janvier 27, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran RésistanceLe président de la Ligue des avocats irakiens déclare un soutien “jusqu’au...

Le président de la Ligue des avocats irakiens déclare un soutien “jusqu’au bout” à l’OMPI

Les chefs de tribus irakiennes de la province de Diyala se  tiennent aux côtés des membres de l’OMPI et leur ouvrent leurs foyers

Le président de la Ligue des avocats irakiens déclare un soutien “jusqu’au bout” à l’OMPI CNRI – M. Kamal Hamdoun, Président de la Ligue des avocats irakiens, forte de 40.000 membres, a annoncé que “les droits des membres de l’OMPI ont été reconnus sur la base des conventions internationales et de la Charte de l’ONU, et nous, à la Ligue des avocats irakiens, nous sommes avec eux jusqu’au bout."

"Les conventions internationales dont l’Irak est signataire ont la primauté sur les lois irakiennes et l’Irak ne peut adopter de lois contraires aux conventions internationales …”, a déclaré M. Hamdoun dans une interview sur la télévision INTV (chaîne télévisée de l’opposition).  “Les Moudjahidine ont reçu l’asile politiques dans le passé. Personne ne peut les priver de ce droit sans un argument légal légitime. Les propos récents d’autorités irakiennes contre les Moudjahidine n’ont aucune base légale ni religieuse. Ils visent à plaire aux mollahs en Iran et à répondre à leurs demandes. La question des Moudjahidine du peuple (OMPI) est utilisée par ces autorités comme une diversion et pour éviter de répondre de l’état volatile de la sécurité et des explosions en Irak. »

Par ailleurs, dans une déclaration, 27 chefs de tribus irakiens de la province de Diyala où est située la Cité d’Achraf qui abrite l’OMPI, ont attesté « des efforts sincères des Moudjahidine du peuple pour restaurer la sécurité, la paix et la démocratie,  et encourager le processus politique en Irak ».  Les chefs tribaux ont ajouté : « Les membres de l’OMPI jouissent du statut de réfugié politique depuis ces vingt dernières années en Irak. Ils ont vécu en paix et en fraternité avec la population de la province de Diyala et ont produit beaucoup de bonne volonté parmi les habitants de cette province qui ont appris à connaître les hautes valeurs humaines des Moudjahidine. Les portes de nos foyers sont ouvertes aux Moudjahidine et en vertu de notre culture arabe et islamique, nous les défendrons contre la tyrannie des mollahs à chaque fois que ce sera nécessaire."

Dans leur déclaration, les chefs de tribus irakiens rappellent que “nous attestons que les Moudjahidine ont respecté les lois irakiennes et n’ont commis aucun crime. Ils ont respecté nos coutumes et prônent la fraternité entre nous.”

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 5 août 2006

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe