mercredi, juin 23, 2021
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran RésistanceLe régime des mollahs effrayé par la solidarité du peuple iranien et...

Le régime des mollahs effrayé par la solidarité du peuple iranien et de sa résistance avec le peuple insurgé de Syrie

Les mollahs conseillent à Assad de construire une prison semblable à Liberty pour ses opposants

CNRI – Le régime des mollahs a reconnu que la prison de Liberty a été mise en place pour « maîtriser » les résidents d’Achraf et pour que les mollahs aux pouvoir « demeurent à l’abri » de la résistance organisée du peuple iranien. Ils ont recommandé à Bachar el-Assad d’en faire de même (agence de presse officielle Isna du 29 juillet). Un autre site officiel a écrit à ce propos que les pays occidentaux « ne sont pas prêts à apporter un soutien financier et militaire aux Moudjahidine » et que ceux qui ont été transférés en plusieurs fois d’Achraf à Liberty souffrent de manque d’eau et d’électricité par une chaleur écrasante de 51° (Site du club de la presse, 28 juillet).

Le régime des mollahs, effrayé par la solidarité entre le peuple iranien et sa résistance avec le peuple insurgé de Syrie a déclaré que l’objectif de l’OMPI est de « satisfaire son instinct de meurtre et de crime, et dans l’excitation d’avoir troublé la sécurité de la population d’un territoire, de répandre les affrontements dans les rues ». Evoquant les opposants syriens, il écrit dans un conseil subtil à Bachar el-Assad : « Les terroristes en Syrie seront aussi probablement maitrisés dans un camp semblable à Liberty pour que le peuple soit à l’abri de leurs coups. » (Isna 29 juillet) Cette agence de presse, dans un élan propre aux mollahs, déclare que l’insurrection de millions de Syriens est le « fait de groupes terroristes » et « de groupes extrémistes et radicaux présents en Syrie qui sont principalement d’Al-Qaïda et ne sont pas syriens ».  Du point de vue de ce régime, islam et Dieu sont les surnoms de Khamenei et de son régime honni et peuple le surnom de Bachar el-Assad et de sa bande sanguinaire.

Le 22 juillet, Mme Radjavi déclarait dans un rassemblement de la Résistance iranienne en solidarité avec le mouvement du peuple syrien : « Les mollahs en Iran (…) mettent toute leurs forces pour interférer dans les pays arabes et musulmans et particulièrement ces temps-ci pour maintenir la dictature sanguinaire en Syrie. Ils craignent qu’avec la chute du régime d’Assad, la géopolitique de la région ne tourne en faveur des forces démocratiques et contre le régime du guide suprême, et mette à bas les efforts des mollahs pour exporter l’intégrisme. Mais la volonté des peuples de la région, de l’Iran aux pays arabes et musulmans, est de mettre fin aux dictatures, particulièrement à la tyrannie du guide suprême. » Mme Radjavi a appelé les musulmans et les peuples du monde à porter secours au peuple syrien.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 31 juillet 2012

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe