mercredi, juin 23, 2021
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran RésistanceLes dirigeants de la Résistance appellent les Iraniens à la révolte et...

Les dirigeants de la Résistance appellent les Iraniens à la révolte et la solidarité nationale

Khamenei et les pasdarans sont la cause de la propagation du coronavirus
Le choix du peuple iranien : renverser Khamenei et son régime

Ces derniers jours, les unités de résistance et les partisans de l’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI/MEK) à Téhéran, Chiraz et Karadj ont diffusé les messages de Massoud Radjavi, dirigeant de la Résistance iranienne, et les appels de Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), à la solidarité nationale avec les victimes du coronavirus.

Des jeunes insurgés ont couvert les murs de slogans dans diverses villes, notamment à Téhéran, Machad, Behbahan, Ispahan, Kerman, Semnan, Boroujerd et Chiraz, accusant Khamenei et son régime corrompu d’être responsables de la propagation rapide de l’épidémie en Iran. Les partisans de l’OMPI ont également fait écho aux aspirations des Iraniens et à leur détermination à se révolter et à renverser le régime. Ils ont mis en avant la nécessaire solidarité nationale pour combattre deux virus en même temps : le coronavirus et les mollahs.

Certains slogans disaient : « Massoud Radjavi : le régime criminel des mollahs sera détruit par des rébellions et des activités croissantes, et le grand printemps de la liberté vaincra la nuit et le froid de l’hiver ». « Massoud Radjavi : les richesses volées au peuple iranien doivent servir ses intérêts ». « Massoud Radjavi : Levez-vous pour arracher vos droits au pouvoir religieux inhumain ». « Maryam Radjavi : Khamenei et les gardiens de la révolution sont la cause de la propagation du coronavirus, dirigeons notre colère contre eux ». « Maryam Radjavi : les mollahs répandent le désespoir et la détresse, révoltons-nous contre cela ». « Maryam Radjavi : les mollahs ne veulent pas de l’Iran, et l’Iran et les Iraniens ne veulent pas des mollahs ». « Maryam Radjavi : il n’y a qu’une solution pour se débarrasser du coronavirus, de la pauvreté et de la répression en Iran : changer totalement de régime. »

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 12 avril 2020

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe