mercredi, février 3, 2021
Accueil Communiqués CNRI Communiqués CNRI: Iran Résistance Téhéran : le Conseil de règlement des contentieux visé par des insurgés

Téhéran : le Conseil de règlement des contentieux visé par des insurgés

Un centre qui prononce des peines de torture et de prison

Aux premières heures du mercredi 2 décembre 2020, de jeunes insurgés ont pris pour cible au parquet de Téhéran, un centre délivrant des peines de torture et de prison dans la province de Téhéran et ont mis le feu à sa porte d’entrée. Ce centre est également responsable de la condamnation d’un travailleur démuni qui a été condamné à 74 coups de fouet uniquement pour avoir manifesté pacifiquement contre le ministre du Travail du régime.

Le même jour, de jeunes insurgés ont incendié le bureau des services de renseignement d’Andimeshk, responsable de l’arrestation, de la torture et de l’exécution de protestataires dans cette ville, la base de la milice du Bassidj de Karkevand dans la province d’Ispahan, et l’entrée de la milice du Bassidj à Kich. Une grande bannière de Khamenei à Sabzevar est également partie en fumée.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 4 décembre 2020

Téhéran, parquet du régime, centre de règlement des contentieux, 2 décembre 2020

Un ouvrier démuni condamné par ce parquet pour avoir protesté pacifiquement contre le ministre du Travail en 2018. Il vient de recevoir 74 coups de fouet.

Andimechk, entrée des services de renseignement, 2 décembre 2020

Karkevand, base de la milice du Bassidj, 2 décembre 2020

Kish, tableau de l’entrée d’une base de la milice du Bassidj, 2 décembre 2020

Sabzevar, 2 décembre 2020

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe