mercredi, juin 29, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran RésistanceUne dictature absolument effroyable sévit en Iran (Michel Fanget)

Une dictature absolument effroyable sévit en Iran (Michel Fanget)

Une dictature absolument effroyable sévit en Iran (Michel Fanget)

Sur l’invitation du Comité parlementaire pour un Iran démocratique, une réunion d’échanges s’est tenue le 12 janvier avec un groupe de parlementaires à l’Assemblée nationale française. Le député Michel Fanget est intervenu lors de la réunion qui a passé en revue les activités et les acquis du comité dans la défense des droits humains et de la démocratie en Iran. Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne, était la principale invité à une table ronde avec les députés français, intitulée « Les soulèvements du peuple iranien et le rôle de la résistance ». La réunion a permis aux élus français de connaître l’analyse et les points de vue du Conseil national de la résistance iranienne sur les perspectives de changement en Iran.

Dans son intervention, Michel Fanget, député du Puy-de-Dôme, a déclaré :

« Les images que nous avons vues sont vraiment très douloureuses, très impressionnantes. Et pour moi, qui arrive pour la première fois dans cette réunion, quelque part, j’en suis bouleversé. Ce que je ressens en arrivant ici, c’est d’abord qu’il y a un élan des parlementaires français, quelles que soient les sensibilités politiques. Je trouve ça assez extraordinaire. J’appartiens comme Valérie Thomas, comme Jean-Michel Clément, à la commission des Affaires étrangères, et je trouve, comme l’a dit Valérie, qu’on appréhende trop l’Iran, dans notre commission, à travers le problème nucléaire. Les accords de Vienne actuellement, ça revient sur la table, puisque les Américains vont à nouveau participer à ces négociations. Et on sait que l’enrichissement de l’uranium évolue en Iran et qu’on se rapproche petit à petit de la bombe atomique. Je crois qu’on est à 50 -on en parlait hier avec l’ambassadeur de Chine.

Mais au-delà de ça, il y a la réalité vécue dans ce pays, cette dictature absolument effroyable. Je vois que les choses ont beaucoup évolué et que le CPID a beaucoup travaillé pour vous accompagner et je félicite bien sûr, Michèle De Vaucouleurs et les autres…

Pour ce qui me concerne, bien sûr que je souhaite poursuivre, si je suis à nouveau élu, pour continuer ce travail. En tout cas, je tiens également à dire, à travers cette première réunion, que la démocratie avance, elle est proche. Je sens que les choses vont changer en Iran. C’est le vœux que je formule pour cette année 2022. Mais je sens que les choses vont arriver, je vous en félicite, on sera tous là, bien sûr, pour vous soutenir. Merci. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe