samedi, juin 25, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : sept prisonniers pendus en l’espace de trois jours à Téhéran,...

Iran : sept prisonniers pendus en l’espace de trois jours à Téhéran, Karadj et Gorgan

CNRI – Une nouvelle vague d’exécutions frappe l’Iran en réponse aux récents soulèvements populaires dans le pays. Selon des dépêches d’agences de presse officielles, en trois jours sept prisonniers ont été pendus. Quatre personnes, identifiées par leurs prénoms de Mohsen, Abdolreza, Esmaïl et Mohsen, ont été pendus à Téhéran.

Les bourreaux en ont pendu deux d’autres à Hassarak et Fardis, deux communes des faubourgs de Karadj, grande agglomération de la banlieue de Téhéran. Le dernier prisonnier a été pendu à Gorgan dans le nord du pays, (quotidien officiel Etemad du 14 juin et IRNA des 10  et 13 juin.

La Résistance iranienne appelle l’ensemble des organisations des droits de l’homme, le Haut commissaire de l’ONU pour des Droits de l’homme, le Secrétaire général de l’ONU et le Conseil de sécurité à condamner les exécutions arbitraires menées par le régime iranien et à entreprendre sur le champ des mesures contraignantes contre les violations systématiques des droits de l’homme en Iran.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 14 juin 2007

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe