mercredi, août 10, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Présidente élueIran: Un tournant dans l’escalade des luttes intestines des mollahs - Maryam...

Iran: Un tournant dans l’escalade des luttes intestines des mollahs – Maryam Radjavi

 CNRI – Mme Maryam Radjavi, Présidente élue de la Résistance iranienne, a estimé que le débat télévisé de mercredi entre le président des mollahs et candidat à la présidentielle Ahmadinejad et l'ancien Premier ministre Mir-Hossein Moussavi, était un tournant dans l'escalade des luttes intestines de la théocratie et un coup dévastateur porté au régime dans son ensemble en raison de la divulgation de ses secrets. Elle a répété que celui qui sortira des urnes comme président des mollahs sera condamné à souffrir des conséquences acerbes et étendues de ce débat. La réaction immédiate de Hachemi Rafsandjani, l’ancien président et actuel chef du Conseil de discernement du régime, et sa demande de répondre aux accusations portées contre lui au cours du débat en sont les premiers résultats.

Mme Radjavi a ajouté que l'escalade des querelles internes et les divulgations des secrets du régime ont profondément inquiété le guide suprême des mollahs Ali Khamenei. Il a permis le débat entre les candidats qu’il a approuvés, pour tenter de chauffer l’atmosphère de la farce électorale déjà boycottée. C’est une erreur de calcul et une imitation maladroite des campagnes électorales dans d’autres pays. Mais le régime médiéval n'a pas la capacité de mener de tels débats, et cela lui a porté préjudice dans sa totalité avant même de bénéficier à l'un ou l'autre des candidats.

Redoutant la divulgation de secrets scandaleux, Khamenei est entré en scène le lendemain pour prendre les rênes et le contrôle de la crise. Mettant en garde les dirigeants de la théocratie, il a déclaré: « Ne laissez pas se détruire la structure solide du régime. Si cela arrivait, on ne pourrait guérir aucune blessure ni réparer les dégâts. Nous devons prendre soin de la structure solide du système islamique comme l'imam [Khomeiny] nous l’a enseigné … Nous ne devons pas permettre la confrontation, les querelles ou les conflits [entre nous]. Vous devez être prudents. Si vous remarquez que quelqu'un insiste pour semer le chaos et provoquer des conflits, sachez qu'il est soit un traître soit extrêmement ignorant. »

Mme Radjavi a souligné que le débat Ahmadinejad-Moussavi n’avait dévoilé qu’une infime partie de la crise, de la décadence et de la corruption au sein du régime, de son pillage des richesses de la nation et de son rôle dans le terrorisme. Selon certains au sein des cercles dirigeants, dans cette lutte effrénée au pouvoir, les parties impliquées dans le débat ont divulgué le genre de choses que jusqu’alors seule la Résistance iranienne avait révélées.

Par ailleurs, l'évolution vers le monolithisme de la dictature religieuse a conduit à la polarisation de la faction de Khamenei au parlement des mollahs, ainsi que dans ses groupes et organismes traditionnels dans le régime. Jusqu'à présent, le groupe connu sous le nom de l'Association du clergé et des ténors comme Ali Larijani, président du parlement, Tavakol, Bahonar et Haddad Adel, l’ancien président du parlement, se sont abstenus de rendre un soutien public à Ahmadinejad. Or, ils savent très bien que Khamenei a mis toutes ses forces et élabore un maximum de fraudes pour faire sortir Ahmadinejad des urnes.

Mme Radjavi a également rappelé les révélations de la Résistance iranienne il y a 22 ans sur les plans terroristes des mollahs pour un attentat à La Mecque et l’incendie des Lieux Saints, avec des informations détaillées et les noms des individus impliqués ; un crime odieux et impardonnable que le régime a attribué avec persistance à l'organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI). Mais aujourd’hui, avec les querelles internes du régime, Ahmadinejad a rappelé à Moussavi que c’était sous son gouvernement que des explosifs et des agents avaient quitté l’aéroport de Téhéran munis d’un plan terroriste pour l'Arabie saoudite. Il répliquait à Moussavi qui évoquait les missiles qu’Ahmadinejad a envoyés à Gaza.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 5 juin 2009

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe