Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Iran : Production et essais de nouveaux missiles balistiques par le régime des mollahs et nécessité d'une politique décisive

Iran : Production et essais de nouveaux missiles balistiques par le régime des mollahs et nécessité d'une politique décisive

Le samedi 23 septembre, le fascisme religieux au pouvoir en Iran a annoncé les tirs d'essai du nouveau missile balistique nommé Khorramshahr. La portée du missile, qui a été exposée la veille, au cours d'un défilé militaire, est censée être de 2000 km, selon le Brigadier général Amir Ali Hajizadeh, commandant en chef de la force aérospatiale du corps des Gardiens de la révolution (l'armée de l'air des Pasdaran), et est capable de porter plusieurs ogives, selon, commandant aérospatiale des pasdaran.

L'objectif du régime des mollahs, en ce qui concerne le développement des missiles balistiques, est de violer ouvertement la résolution 2231 du Conseil de sécurité des Nations Unies, et d'autre part, d'ouvrir la voie à l'intensification du bellicisme et des interventions terroristes dans la région et de dissimuler les crises internes. Cette action confirme bien, que les concessions injustifiées accordées dans l'accord sur le nucléaire (JCPOA), non seulement n’ont pas changé le comportement de ce régime, mais elles l'ont encouragée à violer les lois, et à exploiter les lacunes et les faiblesses du JCPOA pour étendre le terrorisme, l'intégrisme et les crises dans la région.

Parallèlement, le président du régime, Hassan Rohani, a insisté sur l'expansion de l'industrie des missiles du régime et a déclaré : « Que vous le vouliez ou non, nous défendrons les personnes opprimées » dans la région, et « nous renforcerons nos capacités militaires et de défense dans la mesure du possible. » (Agence de presse Fars - 22 septembre).

La Résistance iranienne réaffirme la nécessité d'une réponse décisive au régime des mollahs, pour sa violation de la résolution 2231 du Conseil de sécurité, et son obstination à produire et à essayer les missiles balistiques. C'est une condition préalable à la paix et à la tranquillité, et pour la prévention de la poursuite du bellicisme du fascisme religieux au pouvoir en Iran dans la région. Durant plusieurs années, le silence de la communauté internationale sur les violations persistantes des résolutions du Conseil de sécurité par le régime des mollahs, a énormément contribué au progrès de ses projets nucléaires et à l’imminence de l’acquisition de la bombe atomique par Téhéran.

Le major général Hassan Firouzabadi, conseiller en chef de Khamenei, qui fût chef d'Etat-major général des forces armées du régime jusqu'à l’année dernière, a avait avoué: « Aucune fusée ne sera lancée dans ce pays, à moins d'être validée par le Commandant en chef. Même pour les tirs en guise de manœuvre militaire, il est également nécessaire d'obtenir l'autorisation du Guide de la révolution ... Même l'heure du tir et le moment où il devrait être effectué sont définis par lui. » (Tasneem, Agence de presse des Forces Qods, 12 novembre 2016).

La résolution 2231 exhorte le régime iranien à « ne pas entreprendre d'activités liées aux missiles balistiques conçus pour être capables de fournir des armes nucléaires, y compris des lancements employant cette technologie de missiles balistiques. »

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 25 septembre 2017

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés