Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Yukiya Amano : l’accord sur le nucléaire iranien a besoin de clarté

Yukiya Amano : l’accord sur le nucléaire iranien a besoin de clarté

Yukiya Amano, responsable de la surveillance nucléaire des Nations Unies, a appelé cette semaine les puissances mondiales signataires de l’accord nucléaire avec Téhéran, à fournir une clarification concernant l’utilisation par l’Iran des technologies pouvant être utilisées pour développer l’arme nucléaire.

L’ambassadrice américaine aux Nations-Unies, Nikki Haley, a récemment déclaré que l’AIEA devait faire des inspections dans d’autres sites militaires iraniens, une mesure pertinente dans le cadre de l’accord. Les pasdaran iraniens a déclaré qu’il refuserait l’accès à leurs sites où l’on soupçonne qu’ils y mènent des activités illicites.

En réponse à la demande de clarification de M. Amano, la Russie a déclaré que l’agence ne devait pas se mêler de ces questions. Des rapports indiquent que la Russie essaie de restreindre le rôle de l’AIEA.

Une clause, connue comme la section T, interdit à l’Iran les « activités pouvant contribuer au développement d’un engin explosif nucléaire. » Elle fournit divers exemples, comme la création d’un système multipoints, la détonation et l’explosion, ainsi que l’utilisation d’ordinateurs pour simuler une bombe atomique.

Cependant, la section T (et de nombreuses autres parties de l’accord) ne définit pas comment seront faites les vérifications. La Russie utilise ceci comme raison pour insister que l’AIEA ne devrait pas être impliquée. Cependant, l’AIEA et les dirigeants occidentaux ne sont pas d’accord.

M. Amano a souligné que l’Iran n’avait pas signé pour faire des déclarations à ce sujet, comme il l’a fait pour d’autres clauses. Ainsi, il faut une coopération plus poussée pour arriver à une solution lors de la prochaine commission conjointe.

Le manque de précision et de clarté dans l’accord est source de nombreuses critiques au niveau internationale.

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés