Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Iran: la militarisation exacerbée du gouvernement Rohani

Iran: la militarisation exacerbée du gouvernement Rohani

Le ministre de la défense de Rohani déclare : « L’ère de Rohani a été la plus glorieuse pour la mise au point de missiles, et le budget de la défense sera quatre fois supérieur à celui du gouvernement précédent »

Dehghan, le ministre iranien de la Défense, a reconnu que le mandat présidentiel de Rohani « a été quantitativement et qualitativement la période la plus glorieuse en ce qui concerne les programmes de mise au point de missiles et la défense ».

Le projet de loi sur les sanctions contre le régime iranien

Le projet de loi sur les sanctions contre le régime iranien

CNRI - Le sénateur du Tennessee, Bob Corker, le président du Comité des relations extérieures du Sénat américain a déclaré aux journalistes plus tôt cette semaine que les législateurs envisageront probablement un projet de loi sur les sanctions contre le régime iranien dans un avenir très proche.

La Résistance iranienne se félicité des sanctions contre les sociétés et individus liés au programme de missile de l’Iran

Salutations des sanctions contre les sociétés et individus liés au programme de missile de l’Iran

Appel à mettre les pasdaran sur liste noire et leur imposer des sanctions globales

La Résistance iranienne considère que la décision d’appliquer des sanctions contre 30 sociétés et individus associés au programme de missile du régime iranien est un pas positif. Cependant, pour empêcher le développement de ce programme balistique de Téhéran visant des objectifs de bellicisme et d’expansion du fondamentalisme dans la région, le Corps des Gardiens de la révolution (pasdaran ou CGRI) et tous ses organes associés doivent être mis sur la liste noire et soumis à des sanctions globales.

Des sanctions américaines contre le programme de missiles balistiques iranien

Des sanctions américaines contre le programme de missiles balistiques iranien

Les Etats-Unis ont annoncé dimanche de nouvelles sanctions liées au programme de missiles balistiques de l'Iran, au lendemain de la levée de l'arsenal de mesures de rétorsion qui visait son programme nucléaire avec l'entrée en vigueur de l'accord conclu en juillet entre Téhéran et les grandes puissances.

Iran - La mise en œuvre de l’accord nucléaire va agraver les crises internes du régime iranien

Iran - La mise en œuvre de l’accord nucléaire va agraver les crises internes du régime iranien

Mise en œuvre de l’accord nucléaire et l'intensification des crises internes du régime à l’approche des simulacres d’élections

Les fonds débloqués serviront Khamenei et les Pasdaran mais ne seront pas utilisées pour résoudre les problèmes du peuple iranien

L'adoption de Plan d’action global commun par le régime iranien et de sa mise en œuvre précipitée en transgressant les lignes rouges et les directives annoncées du Guide suprême Ali Khamenei indiquent, avant tout, l'état explosif de la société iranienne, en particulier à l’approche des mises en scène électorales pour le Parlement et l'Assemblée des experts, suite à l'effet de l’usure des sanctions, et d'appréhension de nouvelles sanctions pouvant être adopté par le Congrès américain.

Le rapport de l’AIEA indique un manque de coopération de la part du régime iranien et de violations flagrantes de l'accord

Le rapport de l’AIEA indique un manque de coopération de la part du régime iranien et des violations flagrantes de JCPOA

L’AIEA confirme que le programme d’armes nucléaires du régime iranien a continué au moins jusqu’en 2009

Le rapport indique que les révélations effectuées en 2003 par la Résistance iranienne ont porté un coup décisif au projet du régime d’acquérir la bombe nucléaire

CNRI - Le dernier rapport de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) sur les « possibles dimensions militaires » du programme nucléaire de l’Iran indique clairement un manque de coopération de la part du régime iranien avec l’agence, ce qui est une violation flagrante de l'accord ( Joint Comprehensive Plan of Action "JCPOA").

AIEA: des modifications constantes à Parchine sapent les vérifications de l'agence en Iran

AIEA: des modifications constantes à Parchine sapent les vérifications de l'agence en Iran

En interdisant des inspections exhaustives du site Parchine, le régime iranien cherche à empêcher la divulgation d’activités militaires précédentes et laisser la voie ouverte à d'autres visées illicites. 

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a déclaré dans son récent rapport au Conseil des gouverneurs de cette agence : « À un endroit particulier sur le site de Parchine, l'agence a continué à observer, grâce à l'imagerie par satellite, la présence de véhicules, d'équipements et de probables matériaux de construction. Une petite extension d'un bâtiment existant a également été construite ». Selon l'AIEA, « les activités à cet endroit depuis février 2012 sont susceptibles de saper les capacités de l'agence à mener une vérification efficace ».

Multimedia

Contactez-nous

© 2020 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés