jeudi, février 4, 2021
Accueil Communiqués CNRI Communiqués CNRI: Nucléaire Annonce d'un enrichissement d'uranium à 20% pour faire chanter la communauté internationale

Annonce d’un enrichissement d’uranium à 20% pour faire chanter la communauté internationale

La reconduction de six résolutions du Conseil de sécurité, l’arrêt complet de l’enrichissement, la fermeture des sites nucléaires et les inspections en tout lieu et en tout temps sont nécessaires pour empêcher le régime d’acquérir l’arme nucléaire.

L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) affirme que le régime iranien l’a informée de son intention de « produire de l’uranium enrichi jusqu’à 20% dans l’usine d’enrichissement de Fordo », selon l’agence AP du 2 janvier 2021.

Ali Akbar Salehi, chef de l’Organisation de l’énergie atomique du régime, a également annoncé à la télévision officielle le 1er janvier les préparatifs pour entamer la production d’uranium enrichi à 20%. Il a déclaré que leur représentant à Vienne avait remis une lettre à l’AIEA, annonçant que l’Iran allait injecter de l’uranium naturel dans des centrifugeuses à Fordo pour le combustible déjà enrichi à 4 % afin de commencer le processus de passage à 20 %, et que cela devrait se faire sous la supervision de l’AIEA. Il a ajouté : « Nous devons mettre en œuvre la résolution du Parlement, mais le gouvernement doit fournir des instructions décrivant les règlements sur la façon de la mettre en œuvre, et le président doit donner un ordre d’exécution (…) Nous pouvons commencer à travailler très rapidement. »

De son côté, Mahmoud Vaezi, le chef de cabinet de Rohani, a déclaré en marge du conseil des ministres du 30 décembre 2020 que « l’Organisation iranienne de l’énergie atomique a préparé le terrain pour un enrichissement à 20% selon les instructions annoncées, pour pouvoir accumuler 120 kg d’uranium enrichi à 20% en un an ».

Les actions du régime clérical au cours de l’année écoulée, en particulier l’enrichissement à 20%, violent presque toutes les dispositions de l’accord nucléaire de 2015. Cela ne laisse aucun doute sur le fait que ce régime n’a jamais renoncé à produire une arme nucléaire. En même temps, il a profité de toute l’assistance et des concessions prévues par l’accord pour intensifier l’exportation du terrorisme, du bellicisme et de la répression intérieure. Le régime clérical exploite la situation politique aux États-Unis pour faire chanter ses partenaires occidentaux. Il veut qu’ils lèvent les sanctions et ferment les yeux sur son programme de missiles balistiques, d’exportation du terrorisme et d’ingérence dans la région.

Comme l’a rappelé la Résistance iranienne, la réimposition de six résolutions du Conseil de sécurité, l’arrêt complet de l’enrichissement, la fermeture des sites nucléaires, et des inspections en tout temps et en tout lieu sont indispensables pour empêcher le régime de se doter de l’arme nucléaire.

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 2 janvier 2021

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe