mardi, janvier 18, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: NucléaireDes sanctions américaines contre le programme de missiles balistiques iranien

Des sanctions américaines contre le programme de missiles balistiques iranien

Des sanctions américaines contre le programme de missiles balistiques iranien

Les Etats-Unis ont annoncé dimanche de nouvelles sanctions liées au programme de missiles balistiques de l’Iran, au lendemain de la levée de l’arsenal de mesures de rétorsion qui visait son programme nucléaire avec l’entrée en vigueur de l’accord conclu en juillet entre Téhéran et les grandes puissances.

Cinq ressortissants iraniens et un réseau d’entreprises basées aux Emirats arabes unis et en Chine ont été ajoutées sur la liste noire financière américaine, a annoncé le ministère du Trésor des Etats-Unis dans un communiqué.

Le programme de missile «présente une menace importante à la sécurité régionale et mondiale et continuera d’être sujet à des sanctions internationales», a déclaré Adam J. Szubin, le secrétaire adjoint du terrorisme et du renseignement financier du département du Trésor.

Les États-Unis ont clairement établi qu’ils sanctionneraient «vigoureusement» les activités iraniennes, indépendamment de l’accord nucléaire, a-t-il ajouté, mentionnant aussi «l’appui de l’Iran au terrorisme, à la déstabilisation régionale, aux violations des droits humains et au programme de missile balistique».

Le président américain, Barack Obama, a souligné le relâchement de prisonniers américains en Iran et la mise en vigueur de l’accord nucléaire historique, les présentant comme la victoire d’une diplomatie «intelligente».

Sa déclaration concluait un weekend de discussions diplomatiques extraordinaires qui ont mené à la libération de cinq Américains, en échange de la libération ou du pardon de sept Iraniens détenus aux États-Unis, ainsi qu’à la levée de sanctions internationales de milliards de dollars sur l’Iran.

Dans un communiqué, il a cependant aussi mentionné les nouvelles sanctions sur les 11 personnes et entités.

«Nous allons continuer d’appliquer ces sanctions vigoureusement, a-t-il affirmé. Nous allons demeurer vigilants. »

En décembre, un rapport de l’ONU indiquait que l’essai d’un missile en octobre enfreignait les limitations de l’ONU sur l’équipement permettant de propulser des armes nucléaires. Les États-Unis croient qu’un essai a également été fait en novembre.

Le département du Trésor prévoyait annoncer les sanctions à la fin décembre, mais ont attendu la fin de l’échange de prisonniers effectué ce weekend.
Avec agences

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe