jeudi, janvier 27, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: NucléaireIran : Ahmadinejad compte sur la politique de complaisance pour obtenir la...

Iran : Ahmadinejad compte sur la politique de complaisance pour obtenir la bombe atomique

CNRI – Dans “un discours d’inauguration du 10ème congrès national de l’Association des Etudiants islamique à Téhéran”, Mahmoud Ahmadinejad a déclaré : “Plus de 3000 centrifugeuses fonctionnent à présent et un nouveau groupe est installé chaque semaine (…) Sans abandonner ne serait-ce qu’un iota de ses droits nucléaires, l’Iran continuera de progresser dans le domaine de la technologie nucléaire (…) Vous voyez que sans rien abandonner, en quelques années nous sommes devenus un Etat nucléaire (…) Quand la nation iranienne a fait un pas en avant, les puissances brutales ont fait un pas en arrière”, a rapporté l’agence de presse officielle Fars aujourd’hui. La dictature cléricale défie les résolutions du Conseil de Sécurité de l’ONU en ajoutant des centrifugeuses et en poursuivant à toute vapeur son programme d’enrichissement.

Ahmadinejad s’est vanté du fait que son gouvernement tirait profit de la politique de complaisance des pays occidentaux. Il a voulu régler ses comptes avec la faction rivale au sein du régime. “Bien que certains, en violant clairement la loi, essayaient de ratifier le Protocole additionnel, nous, nous l’écartons tout simplement (…) Dans la question nucléaire, la pression que nous ont imposée les gouvernements occidentaux n’est pas comparable à celle des lâches de l’intérieur [du régime] qui prétendent être très bien informés. Cependant, ils nous ont tout le temps conseillé le compromis, ne sachant pas que si nous cédions aux occidentaux, leur hostilité ne cesserait pas (…) Il ne s’agit pas d’une ou deux personnes, mais au moins de huit ou dix.” 

Hier soir, dans un autre discours, Ahmadinejad a déclaré : “Il y a eu des jours où on m’a dit que la guerre serait inévitable et que nous devions reculer. Je leur garantis que cela n’arrivera jamais (…) Les puissances brutales ne seront jamais capables de menacer l’Iran. Le problème des superpuissances est en Irak et en Afghanistan et elles ne peuvent pas s’en permettre un autre.”

A nouveau, les déclarations d’Ahmadinejad indiquent que la politique de complaisance avec le régime des mollahs ne donne aucun fruit. Elle les a seulement encouragés à se rapprocher de la bombe atomique. Cette politique qui est particulièrement suivie par l’UE conduira le monde à une terrible catastrophe : une dictature terroriste armée de la bombe atomique. Seule une politique de fermeté basée sur des sanctions globales en armes et en technologie, diplomatiques et pétrolières empêchera le régime iranien d’obtenir la bombe atomique.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 2 septembre 2007

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe