jeudi, janvier 27, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: NucléaireIran : Il est urgent d’imposer des sanctions globales au régime des...

Iran : Il est urgent d’imposer des sanctions globales au régime des mollahs

après sa réponse négative au paquet des P5 + 1

ImageTrois mois après que les pays P5 + 1 aient offert au régime des mollahs un paquet de mesures incitatives, mardi, le secrétaire général du Conseil suprême de sécurité nationale Ali Laridjani a officiellement donné une réponse négative aux représentants des six pays. Il a rejeté la suspension de l’enrichissement d’uranium montrant ainsi une fois de plus les intentions redoutables du régime dans sa course à la bombe atomique.

  

Le président de la commission des affaires étrangères du CNRI, Mohammad Mohadessine a annoncé: “Tout en se réjouissant des concessions offertes par les P5 + 1, le régime dans cette réponse fleuve demande encore plus de concessions. Il ignore dans sa réponse les requêtes de la communauté internationale, qui demande en particulier au régime de suspendre son enrichissement d’uranium. »

La réponse du régime au paquet de mesures incitatives montre d’une part avec quelle arrogance il tire profit de la politique de complaisance et d’autre part sa détermination à obtenir la bombe atomique comme une garantie stratégique pour sa survie. En se disant prêt à négocier, le régime et déconcertant et tente de tromper la communauté internationale comme il l’a fait depuis vingt ans pour gagner du temps afin de faire avancer son programme nucléaire.

Alors que les dirigeants du régime comme Ali Khameneï et Mahmoud Ahmadinejad insistent sur la poursuite  du projet atomique et de l’enrichissement, Laridjani a déclaré aux représentants des P5 + 1 que « malgré toute la propagande disant que l’Iran essaie de gagner du temps, les représentants des P5+1 doivent retourner le plus vite possible à la table des négociations pour discuter de tous les points contenus dans le paquet, y compris la coopération nucléaire à long terme, la coopération économique et technique, ainsi que la coopération sécuritaire dans la région, afin que nous puissions atteindre un accord. »

Le numéro deux de l’Organisation de l’énergie atomique du régime et membre de l’équipe de négociateurs Mohammad Saïdi a déclaré : « Nous pensons qu’il n’y a en fait aucun raison de procéder à une suspension comme condition préalable (aux négociations). Il est possible que dans le passé, la question de la suspension ait pu être soulevée, mais aujourd’hui, puisque la république islamique possède cette technologie, la suspension n’est plus à l’ordre du jour. Nous avons dit dès le départ que nous voulions négocier s’il n’y avait pas de conditions préalable.”

Mohadessine a dit que si le régime obtenait des armes nucléaires, il s’attellerait à l’instauration d’un empire islamique mondial.

Il a ajouté que ce n’était pas un hasard si Khameneï avait appelé  à l’instauration d’un régime islamique dans tous les pays musulmans tout en rejetant le paquet des P5+1 dans son discours mardi à l’occasion d’une fête musulmane. Khameneï a affirmé que « l’instauration d’un régime islamique est le remède à toutes les souffrances du monde musulman aujourd’hui ».

Le rejet des mesures incitatives par le régime, qui montrent la détermination des mollahs à se doter de l’arme atomique, renforce l’urgence et la nécessité d’imposer des sanctions globales à ce régime pour l’empêcher d’acquérir ces armes.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 23 août 2006

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe