jeudi, janvier 27, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: NucléaireIran : La Résistance iranienne condamne le chantage du régime des mollahs...

Iran : La Résistance iranienne condamne le chantage du régime des mollahs contre l’Allemagne

 et appelle à la rupture des relations avec le régime des mollahs

CNRI – A la veille de la réunion du Conseil des ministres et l’annonce de la nouvelle liste des organisations terroristes de l’UE, le fascisme religieux au pouvoir en Iran essaie, en ayant recours à des armes diverses – en particulier au chantage en menaçant de prise d’otages – de terroriser les pays européens pour les obliger à désobéir aux jugements de la plus haute cour de justice européenne en maintenant l’OMPI sur la liste du terrorisme. 

Hier le régime des mollahs, en faisant entrer en scène Jafari le commandant des pasdarans, a essayé de menacer le gouvernement allemand de répéter l’aventure de la prise de l’ambassade des Etats-Unis en 1979, s’il n’acceptait pas ses demandes.

Le journal allemand Kölner Stadt-Anzeiger, dans son édition du 21 janvier, écrit à ce sujet : « le régime iranien a lancé de graves accusations contre des instituts d’enseignement, des fondations, des journaux et l’ambassade d’Allemagne à Téhéran en les accusant d’espionnage. Un commandant militaire iranien menace d’une occupation éventuelle de l’ambassade d’Allemagne. »

La Résistance iranienne, tout en condamnant les menaces et le chantage du régime iranien sur des prises d’otages contre les institutions allemandes, appelle l’Allemagne a adopté une politique de fermeté face aux mollahs au pouvoir en Iran, à ne pas permettre au fascisme religieux de prendre en otages les pays européens et d’en faire des instruments pour leur politique intégriste et terroriste. 

La politique erronée de complaisance qui s’est avérée un échec durant les sept dernières années a constituée l’obstacle principal au changement démocratique en Iran. Cependant il également été le facteur principal d’accentuation de la répression dans le pays et de l’arrogance du régime dans l’exportation du terrorisme et de l’intégrisme, et dans sa quête de l’arme nucléaire. Et c’est le peuple iranien qui en  a payé le prix avec la vie et les biens de millions de personnes sous une répression cruelle.

Il est temps que la communauté internationale arrête avec la plus grande fermeté et des sanctions générales cette dictature religieuse qui est le parrain le plus actif du terrorisme international.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 22 janvier 2009

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe