samedi, novembre 27, 2021
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: NucléaireIran : Le régime clérical fait du chantage à la communauté internationale...

Iran : Le régime clérical fait du chantage à la communauté internationale en déclarant un enrichissement de l’uranium à 60 % et l’ajout de mille centrifugeuses

Dans une tentative de faire chanter la communauté internationale, la dictature religieuse en Iran a déclaré le 13 avril dans une lettre à l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) qu’elle « va commencer à enrichir l’uranium jusqu’à une pureté de 60 % ». Abbas Araghchi, vice-ministre des Affaires étrangères et négociateur en chef du régime pour les questions nucléaires, a écrit : « 1000 autres centrifugeuses d’une capacité supérieure à 50 % seront ajoutées aux machines existantes à Natanz, en plus du remplacement des machines endommagées », selon les agences de presse officielles le 13 avril.

Le 22 février 2021, s’adressant à l’Assemblée des experts du régime clérical, Khamenei avait déclaré : « Le seuil d’enrichissement de l’Iran ne sera pas de 20%, et la pureté peut augmenter selon les besoins partout dans le pays, c’est-à-dire que l’enrichissement peut augmenter jusqu’à 60% pour la propulsion nucléaire ou d’autres tâches. »

En violation flagrante de l’accord nucléaire, le régime clérical a commencé à enrichir à 20% et à produire de l’uranium métal en janvier.

En enrichissant l’uranium à 60 % et en augmentant le nombre de centrifugeuses, le régime des mollahs cherche à faire chanter la communauté internationale et à obtenir davantage de concessions dans les négociations en cours. Il apparaît ainsi clairement qu’il n’a jamais abandonné le projet de fabriquer une bombe atomique.

L’adoption d’une politique de fermeté avec la théocratie au pouvoir et le rétablissement de six résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU, l’arrêt complet de l’enrichissement, la fermeture de ses sites nucléaires et des inspections à tout moment et en tout lieu sont impératifs pour empêcher le fascisme religieux de se doter de l’arme nucléaire.

Au 20 juin de l’an dernier, Mme Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), avait déclaré : « Les politiques et les actions du régime des mollahs, cinq ans après l’accord nucléaire avec les pays du P5 + 1, ne laissent aucun doute sur le fait que ce régime n’a jamais abandonné le projet d’acquérir une bombe atomique et continue ses tromperies et ses dissimulations. Le régime utilise toutes les facilités et concessions accordées par l’accord nucléaire pour poursuivre le terrorisme, la guerre à l’étranger et la répression dans le pays. »

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 13 avril 2021

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe