jeudi, janvier 27, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: NucléaireIran - Les manifestations s'étendent à d'autres villes à travers le pays

Iran – Les manifestations s’étendent à d’autres villes à travers le pays

CNRI – Les manifestations du 4 novembre se sont déroulées partout en Iran. À Ahwaz, les étudiants de l'université Chamran ont protesté en lançant des slogans hostiles comme «Mort au dictateur», «N’ayez pas peur, n'ayez pas peur, nous sommes tous ensemble» et « Non à l'Est, non à l'Ouest, juste une république d’Iran ». Les agents de Harassat (branche des services de renseignement, le Vevak) ont fermé toutes les portes et empêchés les étudiants de quitter les lieux.

À Khorramabad, les populations locales ont manifesté devant le Mosalla (lieu de prière). Le cortège a réagi aux slogans officiels, en conspuant le régime. Les agents qui pullulaient dans la ville empêchaient les gens de filmer la manifestation par crainte de voir les nouvelles de protestations populaires se propager.

A Boroudjerd, les étudiants et la population ont été brutalement attaqués par la milice. Les agents ont tenté de les intimider en prenant des films et des photos pour les identifier par la suite.

A Tabriz, les forces répressives, y compris les unités anti-émeute, les agents en civil, et les voltigeurs à moto étaient omniprésents dans les rues. Dans un passage étroit où la foule était dense, ils ont soudain attaqués en tirant des gaz lacrymogènes et du gaz au poivre, faisant de nombreux blessés. Au moins huit manifestants, dont une femme, ont été arrêtés. Un homme qui essayait d'aider son ami a également été arrêté. Les détenus ont été transférés dans un hôtel où étaient stationnés des agents du régime. Trois des détenus seraient dans un état critique à cause des coups reçus.

Les étudiants de Hamedan ont organisé une manifestation dans une salle de l'université. Leurs slogans retentissaient partout.

A Sistan, les forces répressives fourmillaient dans un rassemblement de protestation à l'Université industrielle. Certains étudiants ont été arrêtés et emmenés vers une destination inconnue.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 4 novembre 2009

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe