mardi, mai 24, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: NucléaireIran-Radjavi:La seule solution est un changement démocratique par le peuple iranien et...

Iran-Radjavi:La seule solution est un changement démocratique par le peuple iranien et sa résistance

Le principal obstacle au changement, c’est la politique de complaisance et en son coeur la marque de terrorisme collée à l’OMPI qui doit être abandonnée
   

Iran-Radjavi:La seule solution est un changement démocratique par le peuple iranien et sa résistanceCNRI, 15 janvier – A la suite des propos tenus hier par Mahmoud Ahmadinejad, le président du régime des mollahs, et à la veille de la réunion de l’UE, les USA, la Russie et la Chine à Londres, Maryam Radjavi, présidente de la République élue du Conseil national de la Résistance iranienne, a récusé les déclarations d’Ahmadinejad en disant que les déclarations démagogiques et bellicistes du président du régime en déclin au pouvoir en Iran montre une fois de plus, comme l’avait dit la Résistance iranienne cet été, que Khameneï, le guide suprême du régime, a déclaré la guerre à la communauté mondiale, avec la nomination d’Ahmadinejad, sa quête de l’arme atomique, son exportation de l’intégrisme et du terrorisme, et en particulier son ingérence en Irak.

Mme Radjavi a souligné que face à l’opposition croissante dans le pays et le rejet de sa politique, le régime de Téhéran sent plus que jamais la nécessité d’exporter le terrorisme et l’intégrisme, et en particulier a cherche à dominer d’Irak. Le régime considère qu’il s’agit de sa seule chance de survie. C’est pour cela qu’il s’oppose à la démocratie et à la stabilité en Irak et au Moyen-Orient et qu’il travaille d’arrache pied à miner les deux processus. Les mollahs au pouvoir en Iran voient dans la domination de l’Irak le pas le plus important dans la réalisation de leur rêve néfaste d’un empire islamique mondial. Ils veulent obtenir la bombe atomique pour faire changer l’équilibre des forces et préparer le terrain à leur exportation de l’intégrisme  et du terrorisme afin de sauver leur régime honteux de son renversement inéluctable.

La présidente de la République élue de la Résistance iranienne a souligné que la solution au problème que l’Iran pose à la paix et à la tranquillité mondiale sous le régime des mollahs, c’est précisément un changement démocratique. Le changement ne peut pas passer par la complaisance avec la dictature religieuse ou par une guerre étrangère. C’est le peuple iranien et sa résistance organisée, qui luttent pour la liberté et un gouvernement représentatif, qui détiennent les clés d’un tel changement. La politique de complaisance de ces vingt dernières années, la marque de terroriste et les restrictions imposées à l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI), la principale force de la Résistance iranienne, ont été les plus grands obstacles au changement en Iran. Cette politique a terriblement porté tort aux efforts du peuple iranien pour un changement.

Mme Radjavi a ajouté que la complaisance doit être totalement abandonnée pour neutraliser une tragédie et une guerre inévitable, qu’il faut annuler la marque injuste de terroriste collée à l’OMPI et que le fascisme religieux au pouvoir en Iran doit être expulsé de la communauté internationale.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 15 janvier 2006

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe