samedi, février 6, 2021
Accueil Communiqués CNRI Communiqués CNRI: Nucléaire Le régime des mollahs menace ouvertement la communauté internationale de l’arme nucléaire

Le régime des mollahs menace ouvertement la communauté internationale de l’arme nucléaire

Le régime des mollahs menace ouvertement la communauté internationale de l’arme nucléaireCNRI – Le régime des mollahs a dévoilé ses intentions nucléaires néfastes et menacé ouvertement par la voix de ses hautes autorités la communauté internationale de produire des armes atomiques.

Essayant d’empêcher le Conseil de sécurité de l’ONU d’imposer des sanctions au régime, le premier vice-président du Majlis (parlement) des mollahs Mohammad-Reza Bahonar a répété hier que si des pressions étaient exercées sur le régime pour qu’il se conforme à la communauté internationale et suspende son enrichissement de l’uranium alors il est possible que “notre demande au gouvernement de produire des armes nucléaires ». Ses déclarations ont été reprises par l’agence de presse officielle ILNA. 

Bahonar est un ténor de la faction de Khamenei et dirige l’Association des Ingénieurs islamiques affiliée au pouvoir. Faisant passer l’intention du régime pour celle de la nation, il a déclaré  que “la nation forcera le Majlis à ratifier la loi pour que l’Iran sorte du TNP ».

Tirant partie d’un manque de fermeté de la communauté internationale devant l’attitude arrogante du régime, il a ajouté: « Actuellement, la menace d’utiliser le Conseil de Sécurité contre l’Iran a perdu son efficacité. » Il n’a pas hésité à menacer le monde en disant : “craignez le jour où la nation iranienne descendra dans la rue et manifestera pour demander au gouvernement de produire des armes atomiques pour combattre les menaces. »

Bahonar a fait la lumière sur la stratégie du régime visant à semer la discorde au-delà des frontières de l’Iran, et à s’opposer à la communauté internationale pour couvrir ses crises intérieures. « Sur la question de la politique internationale, a-t-il dit, le gouvernement est plus que jamais fidèle à ses principes. Renforçant ainsi la puissance nationale et augmentant l’unité  du front intérieur. » Prenant note de l’inaction de la communauté internationale contre l’ingérence croissante du régime en Irak et de son bellicisme dans la région, il résume: “actuellement, la politique étrangères de la République islamique d’Iran est active et à la main haute.”

Le président de la commission des affaires étrangères du CNRI, Mohammad Mohadessine a déclaré que ces menaces arrogantes des dirigeants du régime des mollahs étaient la conséquence directe de la politique de complaisance du régime et du fait qu’on lui permette de poursuivre ses tromperies. Il a dit cette politique qui s’est avérée un échec, n’a fait que donner davantage de temps aux mollahs pour obtenir l’arme atomique et les a encouragés à davantage d’ingérence et à créer des crises en Irak et dans tout le Moyen-Orient.  Le régime a aussi commencé maintenant à lancer ce genre de menaces.

M. Mohadessine a dit : « Les prises de positions du régime et sa pratiques soulèvent plus que jamais l’inquiétude. Aussi, il n’y a pas de justification à la poursuite de la politique de complaisance avec ce régime qui rapproche la région et le monde d’une catastrophe. On ne peut empêcher une telle catastrophe qu’en adoptant une politique efficace de fermeté  contre ce régime. »

Il a appelé le Conseil de Sécurité des Nations Unies à ignorer l’intimidation et le chantage du régime et de lui imposer à la place des sanctions globales.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 26 août 2006

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe