samedi, janvier 29, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: NucléaireMaryam Radjavi : en réduisant à nouveau ses engagements, le régime est...

Maryam Radjavi : en réduisant à nouveau ses engagements, le régime est pratiquement sorti de l’accord nucléaire

Maryam Radjavi : en réduisant à nouveau ses engagements, le régime est pratiquement sorti de l’accord nucléaire

Il est impératif de déclencher le mécanisme du JCPOA et d’appliquer à nouveau les six résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU

Mme Maryam Radjavi, présidente élue du CNRI, a estimé qu’en décidant la nuit dernière de ne pas respecter les « limitations du nombre de centrifugeuses, la capacité, le pourcentage et le niveau d’uranium enrichi, de recherche et de développement » concernant son programme nucléaire, le régime des mollahs est pratiquement sorti de l’accord sur le nucléaire.

Elle a mis en avant qu’il est impératif et urgent d’activer le mécanisme de déclenchement et de réinstaller les six résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU contre le régime. Elle a ajouté que le régime inhumain des mollahs s’est servi de toutes les possibilités et concessions que l’accord nucléaire lui offrait pour exporter le terrorisme et la belligérance à l’étranger et pour réprimer dans le pays.

Malgré les concessions dont ils ont bénéficié dans l’accord nucléaire, les mollahs au pouvoir n’ont jamais interrompu leur projet d’armes nucléaires. L’absence de transparence sur les dimensions militaires possibles du programme d’armes nucléaires, les activités de l’organe secret qui dirige le programme d’armes nucléaires (l’Organisation pour la recherche et l’innovation de la défense – SPND), les détails de son site secret d’essais (Centre de recherche et de développement des technologies d’explosions et d’impact – (METFAZ), s’inscrivent dans le cadre de ces efforts. De plus, le régime n’a pas répondu aux questions de l’Agence internationale de l’énergie atomique sur la découverte de particules d’uranium hautement enrichi, et n’a pas autorisé jusqu’à présent d’interroger les experts et les responsables clés impliqués dans le programme nucléaire.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 6 janvier 2020

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe