mercredi, février 10, 2021
Accueil Communiqués CNRI Communiqués CNRI: Nucléaire Un enrichissement à 20% ouvrant la voie à des pourcentages supérieurs, appelle...

Un enrichissement à 20% ouvrant la voie à des pourcentages supérieurs, appelle à mettre en œuvre les résolutions du Conseil de sécurité

Behrouz Kamalvandi, le porte-parole adjoint de l’Organisation de l’énergie atomique des mollahs, a lancé dans un chantage ouvert la menace que le régime enrichirait l’uranium jusqu’à 90%. Il a montré une fois de plus que le régime n’a jamais renoncé à l’idée de produire une bombe atomique. « Nous pouvons facilement faire n’importe quel pourcentage d’enrichissement, même supérieur à 40%, 60% et 90% », a-t-il déclaré, « Tout comme le dit la résolution du parlement, s’il y a un besoin de richesse supérieur à 20%, l’organisation y parviendra et l’Organisation de l’énergie atomique mènera ses études à cet égard. »

L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a publié une déclaration le lundi 4 janvier 2021. « L’Iran a commencé aujourd’hui à injecter de l’uranium 235, enrichi jusqu’à 4,1%, dans six cascades centrifuges de l’installation d’enrichissement de combustible de Fordo pour augmenter l’enrichissement jusqu’à 20%. »

Le porte-parole de Rohani, Ali Rabi’i, a annoncé le début d’un enrichissement de 20% sur le site Fordo sur ordre de Rohani : « Le processus d’injection de gaz a démarré il y a quelques heures et le premier produit d’uranium enrichi en uf6 sera obtenu dans quelques heures. » (Agence Mehr, le 4 janvier 2021)

Ali-Akbar Salehi, le chef de l’organisation de l’énergie atomique du régime, a déclaré à la télévision officielle, selon l’agence Irna du 6 janvier 2021, que Rohani a ordonné d’assurer budget du projet d’enrichissement à 20%.

Les mesures du régime clérical au cours de l’année écoulée, le début d’un enrichissement à 20% et la préparation à un enrichissement à 40, 60 et 90% confirment le fait que le régime n’a jamais cessé de fabriquer une bombe atomique.

Le régime clérical entend profiter de la période de transition aux États-Unis pour faire du chantage visant à forcer les parties étrangères à lever les sanctions. Il veut aussi qu’elles ferment les yeux sur ses programmes de missiles, son exportation du terrorisme et ses interventions criminelles dans la région.

Comme elle l’a répété à maintes reprises, la Résistance iranienne estime qu’il est nécessaire de réimposer les six résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU, de stopper totalement l’enrichissement, de fermer des sites nucléaires et de les inspecter à tout moment et en tout lieu, pour empêcher le régime de se doter de l’arme nucléaire.

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 9 janvier 2021

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe