lundi, janvier 24, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Présidente élueIran : Maryam Radjavi adresse ses voeux de Norouz au peuple iranien

Iran : Maryam Radjavi adresse ses voeux de Norouz au peuple iranien

CNRI – Mme Maryam Radjavi, présidente de la République élue de la Résistance iranienne, a adressé ses vœux de bonne année au peuple iranien à l’occasion de Norouz, le Nouvel An traditionnel de l’Iran qui marque l’arrivée du printemps. Elle a émis le vœux que le peuple iranien assiste au plus tôt au printemps de la liberté.

CNRI – Mme Maryam Radjavi, présidente de la République élue de la Résistance iranienne, a adressé ses vœux de bonne année au peuple iranien à l’occasion de Norouz, le Nouvel An traditionnel de l’Iran qui marque l’arrivée du printemps. Elle a émis le vœux que le peuple iranien assiste au plus tôt au printemps de la liberté.

Elle a qualifié l’année qui vient de s’achever (20 mars 2008-20 mars 2009), d’année glorieuse de la résistance et de la montée de la confrontation entre le peuple iranien et le régime des mollahs dans tous les domaines, désignant la Cité d’Achraf comme le foyer de cette confrontation grave et préoccupante, relayée par  les communuatés iraniennes dans divers pays ; une bataille qui se poursuit. 

Mme Radjavi a déclaré : Avec la grande victoire de la Résistance iranienne qui a réussi à briser « les chaînes des listes du terrorisme de la Grande-Bretagne et de l’Union européenne », le régime a vu partir en fumée tout ce qu’il avait misé sur la liste noire de l’UE. Elle a rappelé que plus de 7000 mouvements de protetsations populaires, particulièrement des étudiants avaient sécoué les villes du pays durant 1387. C’est l’année « qui a vu se briser le régime du Velayat-e-Faghih (suprématie du guide suprême) », l’année de l’échec de « sa politique économique avec la chute du prix du pétrole » et « un déficit budgétaire de 44.000 milliards de tomans ». Elle a souligné que ce régime tenait uniquement par les exécutions et la répression absolue et que les exécutions annoncées l’an dernier se montaient à 400.

Mme Radjavi a ajouté que dans l’année qui vient de s’écouler, les pays arabes ont formé un front uni contre l’exportation de l’intégrisme et du terrorisme par le régime des mollahs, et certains comme le Maroc, ont rompu leurs relations diplomatiques. Evoquant la haine croissante de la population irakienne pour le régime des mollahs, elle a ajouté : aujourd’hui d’éminents religieux et politiciens patriotiques disent que « toute force qui cherche à expulser d’Irak l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran montre qu’elle entretient des relations organiques avec l’Iran ».

 

La grande confrontation, a poursuivi Mme Radjavi, qui se déroule à Achraf entre d’une part le peuple iranien et sa résistance et d’autre part le régime des mollahs, est une bataille pour la liberté et la démocratie dans notre patrie enchaînée. Car les Moudjahidine d’Achraf ont fait le serment de résister jusqu’au bout.

S’adressant à tout les Iraniens et aux sympathisants de la Résistance dans le pays et dans le monde, Mme Radjavi  a déclaré : A travers la création d’un mouvement puissant de solidarité internationale avec Achraf, transformez  « la persévérance d’Achraf (…) en grand printemps de la liberté et de la démocratie en Iran » en « retournant les complots du guide suprême des mollahs » contre lui-même.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 20 mars 2009

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe