mercredi, juillet 8, 2020
Accueil Communiqués CNRI Communiqués CNRI: Présidente élue Maryam Radjavi : Après un long délai et un truquage astronomique, le...

Maryam Radjavi : Après un long délai et un truquage astronomique, le régime admet sa défaite

Maryam Radjavi : Après un long délai et un truquage astronomique, le régime admet sa défaite

Iran – Mascarade électorale – n° 10

Les informations provenant des bureaux de vote de Téhéran et d’Ahvaz montrent que le taux de participation est d’un tiers celui de 2016

Après deux jours de confusion et de fabrication de faux chiffres, Abdolreza Rahmani-Fazli, le ministre de l’Intérieur du régime, a annoncé que 42,5 % des électeurs avaient voté lors de la farce électorale. Même ce chiffre complètement faux montre une baisse de 30 % par rapport aux élections de 2016.

Le boycott national de cette mascarade avait déjà été signalé dans le monde entier. Pour justifier la faible participation, Rahmani-Fazli a déclaré : « Compte tenu de la situation politique et de questions telles que le crash de l’avion de ligne (ukrainien), les incidents de novembre (2019) et janvier (2020), et d’autres circonstances, ce niveau de présence et de participation de la population est totalement acceptable. »

Ce matin, le guide suprême du régime, Ali Khamenei, a tenté de justifier cette écrasante défaite. Il a déclaré : « Une campagne collective a été menée contre la participation de la population au scrutin. Sur les médias sociaux, diverses entités ont utilisé tous les facteurs possibles… Depuis un mois, deux mois, ils disent que ce n’est pas une élection, pas une vraie élection, le Conseil des gardiens a fait ceci ou cela… Et cette dernière maladie (coronavirus) est devenue une excuse. En d’autres termes, ils n’ont pas manqué la moindre occasion et n’ont même pas perdu quelques heures. »

Mme Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), a déclaré que les chiffres annoncés par le régime, après un long délai, des manipulations astronomiques et des déclarations contradictoires, reflètent un aveu réticent de la défaite de la mascarade électorale. Elle a ajouté : En boycottant cette mascarade, plus de 90 % du peuple iranien a voté pour le renversement du fascisme religieux au pouvoir et a salué le slogan des unités de résistance, « je vote pour le renversement ». Cette défaite écrasante ne fera qu’aggraver les conflits internes des mollahs et leur impasse mortelle, accélérant leur renversement par le peuple iranien et sa Résistance.

Les chiffres annoncés par le ministre de l’Intérieur arrivent alors que l’agence Fars des pasdarans a écrit que moins de 20 % avaient voté à Téhéran. Le général Mohammad Baqer Qalibaf, qui est arrivé en tête des candidats dans la capitale, n’a obtenu que 14 % des voix.

Ces derniers jours, les journalistes étrangers qui se sont rendus en Iran et qui ont visité les centres de vote, même les plus fréquentés, comme Hosseiniyeh Ershad, ont fait état d’un boycott généralisé, citant des “responsables” qui ont déclaré que 15 % des électeurs avaient voté à Téhéran et 26 % dans tout le pays.

Selon les rapports internes du ministère de l’Intérieur, le nombre de bulletins de vote utilisés à Hosseiniyeh Ershad représentait un tiers des bulletins de vote utilisés en 2016. Le nombre de bulletins disqualifiés et de bulletins blancs était également beaucoup plus élevé. Selon un rapport similaire de la mosquée Jame’ à Qods, le nombre total de votes exprimés était de 288, soit un tiers de ceux de 2016 (790). Dans d’autres bureaux de vote de Téhéran, comme les mosquées Nabi et Nezam Mafi, et Emamzadeh (Saint) Saleh à Tajrish (nord de Téhéran), le taux de participation a été le même. Les rapports d’Ahvaz, dans le sud-ouest, au ministère de l’Intérieur montrent que les bulletins utilisés dans chaque bureau de vote de la ville étaient en moyenne 70 % inférieurs à ceux de 2016.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 23 février 2020

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe