lundi, janvier 17, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Présidente élueMme Radjavi a présenté ses condoléances aux familles des victimes de l’explosion...

Mme Radjavi a présenté ses condoléances aux familles des victimes de l’explosion d’une mine et a attribué la responsabilité au régime iranien

Mme Radjavi a présenté ses condoléances aux familles des victimes de l’explosion d’une mine et a attribué la responsabilité au régime iranien

Mme Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne, a adressé ses condoléances aux familles des victimes, à la population de Golestan et à tous les travailleurs pour la mort des dizaines de mineurs lors de l’explosion de la mine d’Azad-Chahr soulignant que le régime prédateur des mollahs est responsable de ces événements traumatiques et des ces pertes particulièrement élevés.

Elle a ajouté, « Alors que lors des incidents similaires dans d’autres pays, toutes les dispositions de sauvetage se mettent au service des victimes, en Iran tous les moyens sont au service de pillage et de l’oppression ». Mme Radjavi a appelé la population de Golestan, en particulier les jeunes, à aider les blessés et les familles endeuillées.

A la suite de l’explosion de la mine de charbon Yourt, le mercredi 3 mai à 12h05, des dizaines de mineurs ont été tués et d’autres ont été blessées.

D’après les médias du régime, 35 corps appartenant aux mineurs ont été jusqu’à présent, retirés de la mine, mais un grand nombre d’autres victimes de cet incident scandaleux demeurent encore enterrés dans les profondeurs de la mine.

Selon l’un des mineurs qui a survécu à l’accident, « l’odeur du gaz a été sentie hier dans la mine et a été signalé aux responsables, mais aucune suite n’a été donnée. Les tunnels de la mine sont sans minimum de sécurité et en cas d’accident, l’oxygène reste seulement pendant 15 à 20 minutes ».

Mais le régime anti-ouvrier des mollahs, a imputé sans vergogne la responsabilité de ce crime aux travailleurs. Le gouverneur de Golestan a déclaré que « la négligence de l’un des réparateurs » a causé l’explosion de la mine. Rabii, ministre du Travail du régime a également montré du doigt les travailleurs, et a dit : « Apparemment, la locomotive du déchargement du charbon s’est arrêtée à une profondeur de 700 mètres et c’est la méthode de chargement de batterie à batterie utilisée à conduit à une explosion « .

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 3 mai 2017

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe