Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Informations sur les activités du Renseignement iranien et l'agent terroriste arrêté au Danemark

Photo: L’agent Mohammad Davoudzadeh Lului aux côtés Mohammad Hassan Habibollahzadeh, ambassadeur du régime des mollahs en Norvège, lors d’une cérémonie à l’ambassade en mars 2018.

Mohammad Davoudzadeh Lului, 39 ans, travail pour le ministère iranien du Renseignement (VEVAK) depuis 10 ans. Il a été arrêté le 21 octobre 2018 à l'aéroport de Göteborg en Suède à la demande du gouvernement danois à son retour d'Iran. Il était poursuivi pour avoir participé à un complot terroriste contre des citoyens arabes iraniens au Danemark. Ses communications actives avec l'ambassadeur et l'ambassade d'Iran en Norvège confirment que les ambassades du régime théocratique et ses diplomates se livrent activement au terrorisme et à l'espionnage en utilisant les moyens diplomatiques.

Les actes terroristes par le régime iranien ne peuvent être l’œuvre d’éléments incontrôlés

Les actes terroristes par le régime iranien ne peuvent être l’œuvre d’éléments incontrôlés

Lors d'une session du Majlis (Parlement des mollahs) le 5 novembre, le ministre des Affaires étrangères du régime, Javad Zarif, a été interpellé par un député au sujet des annexes secrètes de l'accord sur le nucléaire. En réponse, il a déclaré que toutes les négociations ont été menées sous le contrôle et avec l'approbation d’Hassan Rohani et du Guide suprême Ali Khamenei.

Iran : les aveux sans précédent du commandant en chef des pasdaran

Iran : les aveux sans précédent du commandant en chef des pasdaran

Jafari : La prise en otage de diplomates américains avait été planifiée à l'avance et approuvée par Khamenei
Sans prise d'otages américains, le régime aurait été renversé au cours de la première décennie

Dans son allocution du 4 novembre, Mohammad Ali Jafari, commandant des Gardiens de la révolution (pasdaran), a souligné que la prise d’otage des diplomates américains avait été planifié à l'avance et totalement approuvé par Khamenei. Il a souligné que si cela n'avait pas été le cas, le régime aurait été renversé au cours de la première décennie de son existence.

Des tweets mettent à nu les dessins terroristes de Téhéran contre la Résistance iranienne

Des tweets mettent à nu les dessins terroristes de Téhéran contre la Résistance iranienne

La révélation par Twitter des tweets de la cyber-machine du régime iranien confirme les mises en gardes de la Résistance iranienne et le fait que c’est Téhéran qui derrière la campagne de désinformation contre le Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) et l'Organisation des Moudjahidine du Peuple d’Iran (OMPI/MEK). Le régime considère l’anéantissement de la Résistance iranienne comme le seul moyen d’échapper à la perspective de son inéluctable et proche renversement.

Imposture éhontée des agents du régime iranien en Albanie et d’une chaine anglaise

 Imposture éhontée des agents du régime iranien en Albanie et d’une chaine anglaise

La Commission pour la sécurité et la lutte anti-terroriste du Conseil national de la Résistance iranienne avait révélé dans ses communiqués du 16 août, du 2 septembre et du 19 septembre 2018, que la campagne de calomnies des agents du régime des mollahs autour de la résidence des Moudjahidine du Peuple en Albanie, sous le couvert des journalistes britanniques de Channel 4 et d’Al-Jazeera anglais, était une intrigue entièrement orchestrée par les services iraniens.

Discours de Khamenei lors du rassemblement de la milice Bassidj

Discours de Khamenei lors du rassemblement de la milice Bassidj

Un reflet complet du désespoir du régime des mollahs et de l'impasse fatale face au soulèvement populaire et aux crises étrangères

Jeudi, Khamenei, le Guide Suprême du régime théocratique, craignant l'entrée en vigueur de la deuxième vague des sanctions, en particulier les sanctions pétrolières, a essayé de remonter le moral de ses troupes démoralisées, au cours d’un spectacle ridicule intitulé « Manœuvre de puissance ». Le discours de Khamenei reflète la faiblesse et le désespoir du régime et révèle l'impasse dans laquelle il se trouve face au soulèvement populaire et à la chaîne croissante des crises extérieures.

Une réponse nécessaire de la France pour faire face aux actes terroristes extrêmement graves des mollahs d'Iran

Une réponse nécessaire de la France pour faire face aux actes terroristes extrêmement graves du ministère des Renseignements du régime des mollahs

Afin de prévenir le terrorisme des mollahs, la déclaration de l’Union européenne sur le personnel et les agents des services de renseignements iraniens du 29 avril 1997 doit être appliquée

Réagissant à la déclaration commune des ministres français de l'Intérieur, des Affaires étrangères et de l'Economie du 2 octobre, Maryam Radjavi, Présidente élue du CNRI, l'a qualifiée de "réponse appropriée et nécessaire" aux actes terroristes d '"extrême gravité" du ministère du Renseignement du régime iranien (MOIS / VEVAK) sur le sol français.

La Résistance iranienne salue la décision du tribunal allemand d'extrader Assadi

L'attaque contre la communauté iranienne à Paris a été approuvée par Khamenei, Rohani et Zarif

La Résistance iranienne salue la décision du tribunal allemand d'extrader Assadi et exprime la nécessité de fermer les ambassades et d'expulser les espions des mollahs

L'attaque contre la communauté iranienne à Paris a été approuvée par Khamenei, Rohani et Zarif

La Cour suprême de l'État de Bamberg, en Allemagne, a accepté l'extradition du diplomate du régime théocratique Assadollah Assadi vers la Belgique. La déclaration de la Cour a réitéré : « Toutes les conditions d'extradition sont réunies et il n'y a aucun obstacle à cela. » L'accusé ne peut « invoquer l'immunité diplomatique » et « la poursuite de la procédure d'extradition relève de la responsabilité du Procureur général de Bamberg ».

Javad Zarif et l’ambassadeur du régime à Londres confirment que la propagande d’Al-Jazeera et de Channel-4 contre l'OMPI a été commanditée par les mollahs

Javad Zarif et l’ambassadeur du régime à Londres confirment que la propagande d’Al-Jazeera et de Channel-4 contre l'OMPI a été commanditée par les mollahs

Après une campagne de désinformation de plusieurs semaines contre l'OMPI par les agents du régime islamiste se présentant comme des journalistes de la chaîne britannique Channel 4 et d'Al-Jazeera English, le ministre des Affaires étrangères des mollahs, Javad Zarif, et l'ambassadeur du régime au Royaume-Uni, Hamid Baeidinejad, ont confirmé que les tactiques agressives autour de la résidence des membres de l’Organisation des Moudjahidine du Peuple d’Iran (OMPI) en Albanie (révélées dans les communiqués de la Commission pour la sécurité du CNRI les 16 août et 2 septembre) et les campagnes de diffamation de Channel-4 (le 6 septembre) et d’Al-Jazeera English (le 16 septembre) ont été « commanditées » par le régime des mollahs.

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés