jeudi, janvier 27, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Terrorisme & intégrismeAhmad Foruzandeh, un commandant de la Force Qods, un élément clef du...

Ahmad Foruzandeh, un commandant de la Force Qods, un élément clef du terrorisme en Irak

CNRI – Le général des gardiens de la révolution Ahmed Foruzandeh, commandant adjoint de la garnison Ramadan de la Force Qods, qui a été inscrit sur la liste noire pour menacer la paix et la stabilité en Irak, est un commandant de longue date du Corps des gardiens de la révolution (CGR) avec un long passé dans la répression, les actes criminels et l’exportation du terrorisme :

1-  Il joue un rôle actif dans le commandement d’opérations terroristes en Irak depuis les années 1980. Il est aussi connu sous le nom de Adnan ou Abu Shahab parmi les mercenaires terroristes irakiens du régime des mollahs.

2-  Pendant de nombreuses années il a commandé la garnison Fajr à Ahwaz, une subdivision de la garnison Ramadan. A ce poste, il a mené des groupes terroristes en Irak dont la Brigade Badr,  le mouvement Sarollah et le mouvement Seyed ol-Shohada.

3- Il a planifiées et commandées de très nombreuses opérations terroristes contre les Moudjahidine du peuple d’Iran (l’OMPI) en Irak. Le bombardement de la base Habib ayant appartenu à l’OMPI à Bassora fait partie de ces  opérations. Il avait fait des dizaines de morts et de blessés parmi les membres de l’OMPI.

4- Après cette opération effectuée en coopération avec un des dirigeants de la Brigade Badr connu sous le nom de Ahmed Rashid, Foruzandeh a été élevé au grade de commandant adjoint de la garnison Ramadan. Un poste qu’il occupe toujours. 

5- La Garnison de Ramadan avec ses quatre bases tactiques : Fajr dans la ville du sud d’Ahwaz, Zafar dans la ville occidentale de Kermanchah, Raad et Nasser dans les villes de Marivan et Naqadeh (nord-ouest) sur le côté iranien de la frontière fournissent l’appui logistique aux opérations de la Force Qods en Irak. Les adjoints de Foruzandeh sont les généraux Obeidavi et Balalek et le colonel Heidar Saki.

6-  Beaucoup de dignitaires irakiens et de personnalités indépendantes qui s’opposent vigoureusement à l’ingérence des mollahs en Irak ont été la cible de commandos organisés par Foruzandeh.

7-  Depuis le début de 2003 et peu avant que la guerre n’éclate en Irak, Foruzandeh avait mis en place une cellule de crise dans le quartier général de la Force Qods à Téhéran lui permettant de préparer de nouvelle ingérence dans les affaires internes de l’Irak.

8-  Abu Mehdi Mohandess, connu sous le nom de Jamal Jafar Mohammad Ali Al-Ibrahimi, et sous son identité iranienne de Jamal Ibrahimi, est un des officiers expérimentés les plus impitoyables du CGR avec de longs antécédents dans le terrorisme à travers le Moyen-Orient, et au Koweït en particulier. Il est recherché par Interpol pour les attentats à la bombe mortels contre les ambassades américaines et britanniques au Koweït en 1984. Il opérait sous les ordres du général Foruzandeh. Craignant d’être arrêté, il a fui en Iran.  

9-  Un autre réseau terroriste sous son commandement est celui d’Abumustafa Al-Shibani recherché par les forces de la Coalition en Irak.

10-  Le 11 janvier 2007, Foruzandeh et le général Mohammad Jafari Sahraroudi du le CGR et numéro 2 actuel du Conseil suprême de sécurité nationale  se sont rendus au Kurdistan irakien pour briefer les groupes terroristes du CGR. Cependant, quand les forces américaines ont fait un raid et ont arrêté un certain nombre d’officiers et d’agents du CGR à Arbil, les deux se sont échappés en partant vers Kermanchah.  

11-  Le général Foruzandeh dirige près de 400 organisations écrans pour les activités terroristes de la Force Qods comme la Société de Construction de la Reconstruction des Lieux Saints, les organisations Kossar et Mobine en Irak. Elles sont chargées de fournir des armes, des équipements et des bombes EFP dans ce pays.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 11 janvier 2008

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe