mardi, janvier 18, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Terrorisme & intégrismeLa Résistance iranienne condamne la présence au Bundestag des représentants du régime...

La Résistance iranienne condamne la présence au Bundestag des représentants du régime intégriste des mollahs

La Résistance iranienne condamne la présence au Bundestag des représentants du régime intégriste des mollahs

Berlin – Selon des informations reçues, une délégation composée de cinq députés du parlement du régime iranien se trouve actuellement à Berlin pour participer à des réunions du 6 au 9 mars. Le Bureau de représentation du Conseil national de la Résistance iranienne en Allemagne considère que la visite de cette délégation au Bundestag est contre les intérêts du peuple iranien et contre les valeurs des droits de l’Homme et la démocratie, et condamne fermement cette visite.

Le  parlement du régime des mollahs est composé uniquement d’individus qui au cours des trois dernières décennies ont montré leur totale loyauté à l’égard de la dictature religieuse au pouvoir en Iran. Aucun dissident n’est autorisé à entrer à ce parlement et celui-ci n’est pas autorisé à contredire la volonté du Guide suprême du régime islamiste.

La délégation du parlement iranien qui se trouve actuellement en Allemagne représente un régime qualifié par Amnesty International comme l’un des principaux auteurs de violations des droits de l’Homme. Selon les chiffres officiels, pendant le mandat d’Hassan Rohani, l’actuel président du régime, près de 3.000 personnes ont été exécutées en Iran. Depuis le début de l’année 2017 jusqu’à ce jour, 150 individus ont été envoyés à la potence, et un homme et une femme ont été condamnés à mort par lapidation. Le jour même où la délégation iranienne est entrée en Allemagne, deux prisonniers ont été exécutés à Ghazvine (au nord-ouest de l’Iran) et à Chahroud (au nord-est de l’Iran), tandis qu’onze détenus ont été placés en isolement en vue de leur prochaine exécution.

Durant les quinze derniers mois, plusieurs délégations – représentant le gouvernement fédéral d’Allemagne ou les gouvernements locaux – sont allés en Iran pour signer des contrats commerciaux. C’est honteux que ces délégations n’aient jamais condamné les exécutions massives en Iran. Ces pratiques opportunistes ont fortement encouragé le régime des mollahs à poursuivre ses crimes contre le peuple iranien et à exporter le fondamentalisme et le terrorisme dans toute la région.

Les membres du gouvernement allemand et du Bundestag doivent conditionner tout développement des relations avec le régime des mollahs à l’arrêt immédiat des exécutions dans ce pays et doivent s’abstenir de recevoir les représentants d’un régime qui viole les droits élémentaires de la personne.

Conseil national de la Résistance iranienne
Bureau de représentation en Allemagne
Le 6 mars 2017 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe