Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Aveux du régime iranien sur les conséquences catastrophiques de la chute de Bachar Al-Assad :

« Des drones ont été fournis au Hezbollah via la Syrie (…) la séparation géographique entre l’Iran et le Hezbollah mènera là l’affaiblissement du Hezbollah et à l’extension des frontières d’Israël jusqu’à celles de l’Iran. »

 

CNRI - Le régime iranien expose une fois de plus sa peur de voir le dictateur syrien renversé et reconnait son rôle belliqueux et criminel dans la région en soulignant la position stratégique de la Syrie pour son exportation du terrorisme et de l’intégrisme.

Le quotidien Ressalat, lié à la faction de Khamenei, écrivait le 19 novembre dans son éditorial intitulé « L’alliance stratégique entre le Hezbollah, l’Iran et la Syrie » : « Les Américains ont décidé de briser le maillon qui relie la chaine de la résistance, à savoir de détruire la Syrie et de couper les relations entre les maillons. Une chaine dont le maillon le plus grand et le plus fort est la République islamique et dont un autre maillon est le Hezbollah libanais. »

L’éditorial reconnait qu’avec la chute du régime d’Assad l’étau va se resserrer autour du régime et que le régime sera au bord du renversement : « Aujourd’hui, les drones du Hezbollah au dessus de Tel Aviv, Haïfa, Ashdod et ailleurs prennent des photos et collectent des renseignements, et les pièces de ces drones en général iraniens ont été transférés au Liban par le maillon intermédiaire qu’est la Syrie. La rupture de cette chaine signifie même la séparation géographique entre les deux principaux maillons de la résistance qui sont l’Iran et le Hezbollah et finalement l’affaiblissement du Hezbollah libanais et l’extension des frontières du régime sioniste sur le plan de la sécurité et des renseignements jusqu’au bord des frontières de la République islamique.»

L’éditorial répète ensuite les espoirs du régime comme quoi « le nouveau Moyen-Orient élaboré par la République islamique est en train d’émerger. Bientôt, avec la convergence du Hezbollah en Syrie, au Liban, en Iran et dans certains pays arabes du Moyen-Orient, une nouvelle équation du pouvoir va prendre forme (...) Le maillon principal (de cette chaine) sera la république islamique et le 3e et 4e maillon (...) seront par ordre le Hezbollah au Liban et le Hamas en Palestine (...) Des centaines de milliers de Syriens ces derniers mois ont formé les noyaux durs du Hezbollah syrien et il est intéressant de noter qu’une part importante de ces individus y ont adhéré en réponse au crimes commis par les wahhabites et les salafistes contre la minorité religieuse alaouite ».

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 23 novembre 2012

Multimedia

Contactez-nous

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés