Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

La visite de Rohani en Autriche doit être annulée en raison de l'implication de l'ambassade d'Iran à Vienne dans la planification d’un attentat terroriste

La visite de Rohani en Autriche doit être annulée

Alors que l'ambassade du régime iranien en Autriche conspirait une attaque terroriste contre le rassemblement de la Résistance iranienne à Paris et pour le massacre d'un grand nombre d'innocents, Hassan Rohani préparait sa visite à Vienne.

Assadollah Assadi, un diplomate terroriste du régime des mollahs à Vienne, a été le cerveau d'une conspiration terroriste contre le rassemblement « Pour un Iran Libre » à Villepinte, Paris Nord, le 30 juin. Dans de telles circonstances, la visite de Rohani en Autriche, prévue pour le 4 juillet, sera une atteinte à la démocratie et aux droits de l'homme, encourageant le terrorisme et le crime. Cette visite est une violation flagrante des valeurs sur lesquelles repose l'Union européenne, et en tant que tel elle doit être annulée.

Selon un communiqué conjoint du Parquet fédéral belge et de la Sûreté de l’Etat, un attentat terroriste à la bombe contre le Grand rassemblement de la Résistance iranienne à Paris a été déjoué ce week-end. Au moins 6 personnes ont été arrêtées dans le cadre de ce projet d’attentat. Un demi-kilo d'explosifs et un détonateur ont été confisqués. Le cerveau de l'attaque prévue était Assadollah Assadi, chef du renseignement à l'ambassade du régime à Vienne, arrêté sur l'autoroute 3 en Allemagne. Assadi occupe ce poste depuis août 2014.

Les deux terroristes qui ont caché la bombe dans leur voiture sont Amir Sadouni et Nasim Naami, qui résidaient à Anvers. Selon les aveux des terroristes arrêtés, Assadi leur aurait remis l'engin explosif à Luxembourg pour créer une explosion meurtrière au rassemblement de Paris. Si elle avait réussi son objectif lors de ce rassemblement massif, l’attentat aurait certainement entraîné une tuerie à grand échelle de personnes innocentes.

L'ambassade d'Iran à Vienne ainsi que le ministère des Affaires étrangères, le ministre des Affaires étrangères, le ministre du Renseignement du régime des mollahs et Hassan Rohani lui-même sont sans aucun doute directement impliqués dans cet incident et en portent la responsabilité. Le Conseil national de la Résistance iranienne exige la divulgation de tous les détails de ce plan terroriste.

La Résistance iranienne demande l'annulation le déplacement de Rohani et Zarif, dont la visite à Vienne est prévue pour le 4 juillet. Accueillir les plus hauts responsables du terrorisme d'État dans un État membre de l'Union européenne – particulièrement au moment même où ce plan terroriste majeur se fomentait – ne fait qu'encourager le régime islamiste à commettre encore plus de crimes et de terrorisme.

Représentation du Conseil national de la Résistance iranienne en Allemagne
Le 2 juillet 2018

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés