Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Le rapport des services allemands révèle les tentatives du VEVAK pour infiltrer l'opposition iranienne et déstabiliser l'OMPI et le CNRI

iran tentatives du VEVAK pour infiltrer l'opposition ompi cnri

La Résistance iranienne appelle à la fermeture immédiate des ambassades du régime et à l'expulsion du sol européen des diplomates terroristes et agents du Renseignement iranien et de la Force Qods

L'Office fédéral allemand pour la protection de la Constitution (BfV), dans son rapport annuel publié cette semaine, a révélé l’intense activité de déstabilisation du Ministère iranien du Renseignement (VEVAK) contre l'opposition iranienne, en particulier l'OMPI et le CNRI, et ses efforts pour infiltrer les rangs de la Résistance en Allemagne.

Le rapport révèle également que la Force terroriste Qods agit dans toute l'Allemagne.

Le précédent rapport de la BfV avait souligné : « Le siège officiel du VEVAK à l'ambassade d'Iran à Berlin joue un rôle crucial dans les activités de surveillance des services secrets iraniens. »

Ces rapports choquants montrent une fois de plus la nécessité urgente de fermer les centres d’espionnage du régime des mollahs en Europe et l'expulsion des diplomates terroristes, des agents du VEVAK et de la Force Qods. Cela est non seulement nécessaire pour la sécurité des réfugiés iraniens, mais également pour la sécurité des pays européens.

Le régime des mollahs, à l’instar de Daech, a comploté pour créer le carnage à Paris (Villepinte). Mais avec cette différence que ce crime contre l'humanité a été conçu et mis en œuvre dans les centres diplomatiques du régime iranien et par ses diplomates et agents de renseignement.

Le rapport annuel de la BfV dans la province de Nordrhein-Westfalen précise que les activités du VEVAK en Allemagne sont principalement menées par le VEVAK et se concentrent sur la surveillance et l’espionnage des militants de l'opposition, plus particulièrement l'OMPI et le CNRI : « Le VEVAK tente de surveiller les mouvements d’opposition en les infiltrant et en les discréditant par le biais d'une propagande ciblée. En outre, le VEVAK agit également contre les cibles classiques d'espionnage, à savoir l'espionnage dans les domaines politique, militaire, économique et scientifique. »

Selon le rapport de la BfV, la Force Qods est également très active dans toute l'Allemagne. Cette force est une unité spéciale des Gardiens de la révolution (pasdaran) et dispose de ses propres services de Renseignement et d’espionnage.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 20 juillet 2018

 

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés