Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Les complots terroristes du régime iranien contre les centres du CNRI et de l'OMPI à l'étranger

CNRI-OMPI-Iran-terroristes

Le jeudi 19 avril 2018, le premier ministre albanais, M. Edi Rama, en réponse à une question sur les menaces terroristes contre l'Organisation des Moudjahidine du Peuple d'Iran (OMPI ou MEK) dans son pays, a déclaré : « Je crois que pour l’OMPI nous avons fait ce qu'il convenait de faire. Nous avons hébergé un groupe qui était persécuté. Et c'est tout. En ce qui concerne votre question sur la sécurité et les menaces, nous sommes du bon côté de l'histoire, nous faisons partie d'un groupe de pays du club euro-atlantique qui sont menacés de la même manière. Je crois que tous ces pays prennent des mesures contre les menaces terroristes. » (Télévision Vizion Plus, 19 avril 2018)

Iran - Les intrigues de la Gestapo des mollahs contre l’OMPI en Albanie

Iran-Albanie-OMPI

Sous le couvert d'activités culturelles à Téhéran et à Tirana, le ministère du Renseignement de la dictature iranienne et ses agents à l'ambassade du régime en Albanie conspire contre la Résistance iranienne en Albanie en cherchant à diaboliser l’OMPI et en faisant de la désinformation. Alors que le régime des mollahs est assailli par des manifestations et grèves dans tout le pays, il a plus que jamais besoin de comploter contre sa principale opposition.

La Résistance iranienne demande l'annulation de l’intervention du ministre de la Justice du régime iranien au Conseil des droits de l'homme

La Résistance iranienne demande l'annulation de l’intervention du ministre de la Justice du régime iranien au Conseil des droits de l'homme

La Résistance iranienne demande l'annulation de l’intervention du ministre de la Justice du régime iranien au Conseil des droits de l'homme et appelle à des poursuites pour crimes contre l'humanité

La Résistance iranienne condamne vivement le voyage prévu par le ministre de la Justice du régime iranien, Alireza Avaii, un responsable du massacre de 1988 en Iran, à Genève pour s'adresser au Conseil des droits de l'homme des Nations Unies. Elle demande que son intervention soit annulée et que sa personne soit arrêtée et poursuivi pour crimes contre l'humanité.

Le siège de Ghouta Est est un crime de guerre et fermement condamné

Le siège de Ghouta Est est un crime de guerre et fermement condamné

À moins que le régime iranien ne soit expulsé et que le CGRI ne soit expulsé de Syrie, la guerre et la crise se poursuivront.

La Résistance iranienne condamne fermement le bombardement brutal et les tueries impitoyables de personnes sans défense de Ghouta Est et l'imposition d'un siège criminel sur cette zone. Tout en saluant le peuple résistant de la Syrie, La Résistance iranienne offre ses plus sincères condoléances et sympathie aux familles endeuillées, et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

Un agent notoire du Renseignement iranien nommé premier secrétaire à l'ambassade du régime en Albanie pour conspirer contre l'OMPI

Un agent notoire du Renseignement iranien nommé premier secrétaire à l'ambassade du régime en Albanie pour conspirer contre l'OMPI

Suite aux efforts de déstabilisation du régime des mollahs contre l'OMPI en Albanie et le déploiement d'agents du Renseignement et de la Force terroriste Qods des pasdaran dans ce pays, le ministère iranien des Renseignements (VEVAK) a nommé Mostafa Roudaki, un agent notoire du VEVAK, au poste de premier secrétaire à l'ambassade du régime en Albanie.

La Résistance iranienne exhorte l'Allemagne à fermer l'ambassade du régime iranien

La Résistance iranienne exhorte l'Allemagne à fermer l'ambassade du régime iranien

L'Ambassade à Berlin est le centre de direction et d'expansion du réseau d'espionnage et de terrorisme du régime iranien en Allemagne et en Europe.

Un porte-parole du parquet fédéral allemand à Karlsruhe a déclaré que la résidence et le lieu de travail de 10 personnes soupçonnées d'espionnage pour l'un des services secrets du régime iranien ont été fouillés. Ces personnes sont soupçonnées d'exercer une surveillance contre des cibles, des individus et des lieux en Allemagne. Selon les médias, ces personnes sont soupçonnées d'avoir effectué des missions pour le compte de la Force Qods du Corps des gardiens de la révolution islamiques (CGRI) du régime iranien.

Iran : Les responsables du régime reconnaissent leur rôle dans le bellicisme et l'exportation du terrorisme

Iran : Les responsables du régime reconnaissent leur rôle dans le bellicisme et l'exportation du terrorisme

Engouffrés dans des crises internationales et internes croissantes, les responsables du régime reconnaissent leur rôle dans l'exportation du terrorisme et la guerre dans la région.

Lors d'une réunion avec des mercenaires étrangers du régime, Khamenei, le Guide Suprême du régime, a affirmé : « Nous déclarons clairement que partout où notre présence sera nécessaire, nous serons là pour aider et nous ne nous soucions de personne concernant cette question. » (Site Internet de Khamenei, le 23 novembre).

La Résistance iranienne condamne fermement les crimes terroristes au Sinaï et le massacre de centaines de fidèles sans défense

La Résistance iranienne condamne fermement le crime terroriste anti-islamique et inhumain dans le nord de la péninsule du Sinaï qui a causé jusqu'à présent la mort de 235 personnes sans défense qui priaient et blessés de nombreuses autres. Elle présente ses plus sincères condoléances au peuple égyptien et au gouvernement de l’Egypte, et en particulier aux familles des victimes et prie pour un prompt rétablissement des blessés.

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés