Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Communiqués CNRI

Manifestations étudiantes à Téhéran et Ispahan

Manifestations étudiantes à Téhéran et Ispahan

Soulèvement en Iran – N°4

 « Les étudiants sont éveillés, ils méprisent Khamenei », « A bas le tyran, qu’il soit chah ou guide [suprême] »

Malgré l’état d’alerte rouge et le déploiement des forces répressives dans tout le pays, cet après-midi, des étudiants et de larges groupes de gens à Téhéran et ailleurs ont recommencé à manifester.

Vidéos -Manifestations dans diverses villes d’Iran

Manifestations dans diverses villes d’Iran

Soulèvement en Iran – N°3

Parallèlement à Téhéran, des manifestations pour protester contre le tir de missile des pasdarans qui a abattu l’avion de ligne ukrainien, ont éclaté dans diverses villes d’Iran, notamment à Ispahan, Babol, Machad, Chiraz, Sanandaj et Lahidjan. Au pont Hafez de téhéran, la foule criait : « A bas le tyran, qu’il soit chah ou guide [suprême] ».

Les aveux contraints du commandant de la force aérospatiale des pasdarans Suite des mensonges et des dissimulations des dirigeants du régime en Iran

Ce matin, Amir-Ali Hadjizadeh, commandant des forces aérospatiales des pasdarans (une des cinq forces des pasdarans) a déclaré à propos du tir de missile sur l’avion de ligne ukrainien : « quand j’ai appris la nouvelle, mercredi matin, j’en ai informé immédiatement les autorités (…) J’étais dans l’ouest du pays et je suis immédiatement parti pour Téhéran. En route j’ai pris contact avec les autorités et je leur ai dit ce qui s’était passé. Je pense très probablement que nous avons abattu un de nos avions. Je le répète, dès que j’ai été informé je l’ai dit aux autorités. »

Les Téhéranais et les étudiants manifestent aux cris de « A bas la dictature religieuse » et « A bas Khamenei »

Les Téhéranais et les étudiants manifestent aux cris de « A bas la dictature religieuse » et « A bas Khamenei »

Soulèvement de Téhéran – N°2

Ils demandent le renversement du fascisme religieux

La manifestation des étudiants de la faculté Amir-Kabir dans la capitale iranienne, rejoints par de larges groupes de Téhéranais s’est étendue aux rues alentour. Des milliers de personnes dans la rue Hafez et les rues avoisinantes manifestaient en criant : « Nous n’avons pas donné de morts pour faire des compromis et encenser un guide assassin », « A bas le dictateur », « A bas le menteur », « N’ayez pas peur, nous sommes tous ensemble », « A bas ce régime, tant de crimes toutes ces années », « c’est la honte, c’est la honte, d’avoir un voyou pour dirigeant », « ne nous dit pas fauteurs de troubles, le fauteur de trouble c’est toi, oppresseur », « 1500 tués en novembre », « Soleimani assassin, son dirigeant est assassin ».

Iran : portraits et messages des dirigeants de la Résistance affichés à Téhéran et dans d’autres villes

Iran : portraits et messages des dirigeants de la Résistance affichés à Téhéran et dans d’autres villes

Le temps est venu de libérer l’Iran de l’occupation des mollahs ; le personnel patriotique de l’armée doit rejoindre le camp du peuple

Les 7 et 8 janvier 2020, des unités de Résistance ont affiché des messages et portraits de Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), et de Massoud Radjavi, dirigeant de la Résistance iranienne à Téhéran, Machad, Ispahan, Chiraz, Tabriz, Racht, Qazvine, Ahwaz, Kermanchah, Borazjan et d’autres villes.

Quelque 200 millions d'euros supplémentaires pour la force terroriste Qods en Iran

Quelque 200 millions d'euros supplémentaires pour la force terroriste Qods en Iran

Le parlement des mollahs approuve ce supplément budgétaire en vue d'exporter le terrorisme et la guerre dans la région

Ali Larijani, membre du corps des pasdaran et président du parlement du régime iranien, a annoncé qu'avec l’aval personnel du guide suprême des mollahs Ali Khamenei, le parlement a approuvé un supplément budgétaire de 200 millions d'euros à la Force terroriste Qods pour les deux derniers mois de l'année civile iranienne, provenant du « Fonds national de développement » du pays.

Multimedia

Contactez-nous

© 2020 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés