vendredi, décembre 3, 2021
AccueilPublicationsPublications: LivresL’écossais Struan Stevenson publie son rapport sur Achraf-3 et sur la résistance...

L’écossais Struan Stevenson publie son rapport sur Achraf-3 et sur la résistance en Iran

L’écossais Struan Stevenson publie son rapport sur Achraf-3 et sur la résistance en Iran

Pourquoi la principale opposition iranienne terrifie les dirigeants à Téhéran

Lors d’une conférence de presse tenue à Londres mardi 5 mars 2019, d’éminents experts iraniens, des membres du Parlement britannique et du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) ont discuté de la situation en Iran après une année de manifestations populaires à travers tout le pays.

Les panélistes ont estimé que le régime théocratique se trouve dans une impasse en raison de l’augmentation de la dissidence populaire à l’intérieur du pays, de l’isolement international et des luttes intestines au sommet du pouvoir. Ils ont expliqué que l’évolution de la situation en Iran prouve que le régime voit dans la poursuite du terrorisme, l’intervention déstabilisatrice dans la région et la répression intérieure les seules options pour assurer son emprise sur le pouvoir.

Ils ont également discuté du rôle du mouvement de la Résistance organisée, le CNRI et l’OMPI, à ce moment crucial de l’histoire de l’Iran.

Struan Stevenson, coordinateur de la Campagne pour le changement en Iran (CiC) et ancien eurodéputé écossais, a présenté son nouveau rapport sur sa récente visite en Albanie avec deux membres éminents du Parlement européen. Au cours de leur visite, ils se sont entretenus avec des hommes et des femmes membres de l’Organisation des Moudjahidine du Peuple d’Iran (OMPI).

Le rapport « ACHRAF III, RENAITRE DES CENDRES : L’opposition iranienne terrifie les dirigeants de Téhéran », explique pourquoi le régime de Téhéran intensifie sa campagne de propagande et ses actes terroristes contre l’opposition organisée.

« Le courage et l’endurance des membres de l’OMPI en Albanie ont été une lueur d’espoir pour les 80 millions de citoyens assiégés d’Iran qui espèrent et prient pour être libérés de l’oppression et considèrent maintenant l’opposition organisée [l’OMPI] comme les présages d’un avenir de démocratie, de justice et de paix », a déclaré M. Stevesnon à propos des manifestations anti-régime qui ont commencé fin décembre 2017.

Dans ses propos, M. Stevenson a souligné l’intensification de la répression à l’intérieur du pays depuis l’arrivée au pouvoir du soi-disant « modéré » Hassan Rohani et l’augmentation récente du nombre de complots terroristes, d’espionnages et de campagnes de propagande contre la Résistance iranienne (CNRI) en Europe et aux États-Unis.

Federica Mogherini critiquée
Le rapport critique la Haute Représentante de l’UE pour les affaires étrangères, Federica Mogherini, pour ses tentatives constantes de complaisance avec les mollahs et pour le fait qu’elle ignore les violations flagrantes des droits de l’homme qui ont lieu quotidiennement en Iran.

« Je trouve incroyable que Mogherini puisse continuer à se lier d’amitié avec les mollahs alors qu’ils ont utilisé leurs prétendus diplomates en Europe pour commettre des actes de terrorisme, essayant de commettre des atrocités sur le sol européen », a déclaré M. Stevenson.

« La démission soudaine du ministre iranien des Affaires étrangères, Javad Zarif, et les protestations et grèves en cours à l’échelle nationale sont les symptômes d’un régime en phase terminale de déclin. L’insistance de Qassem Soleimani, chef de la force terroriste Qods, sur la réintégration de Zarif montre à quel point les deux sont indispensables à la planification et à la mise en œuvre des opérations terroristes étrangères de l’Iran », a-t-il ajouté.

« Cependant, ces retombées embarrassantes impliquant les hauts responsables du régime sont la preuve de la crise qui submerge les mollahs. Ils s’acharnent dans une tentative désespérée pour éviter un changement de régime par le biais d’une campagne de diabolisation et de terrorisme contre la Résistance iranienne et son leader charismatique Maryam Radjavi », a expliqué M. Stevenson, soulignant l’échec du complot contre le Grand rassemblement du CNRI à Paris l’année dernière.

M. Stevenson a conclu : « Nous assistons à l’effondrement final de la dictature théocratique en Iran. C’est un moment crucial de l’histoire où le gouvernement britannique et l’UE doivent soutenir le peuple iranien et ne pas le trahir en soutenant les mollahs qui l’opprime. »

Lord Clarke of Hampstead, membre du parti travailliste de la Chambre des Lords du Royaume-Uni, a salué le rapport de M. Stevenson et a déclaré : « Amnesty International a qualifié 2018 d’année de honte pour l’Iran. Selon son rapport, plus de 7 000 dissidents ont été arrêtés l’année dernière dans le cadre d’une vaste opération de répression, ce qui montre que le gouvernement britannique doit aller au-delà des condamnations verbales pour prendre les devants à l’ONU et obtenir des mesures qui obligeront le régime à rendre des comptes pour ces atrocités. »

« Le gouvernement britannique doit adopter une politique ferme à l’égard de l’Iran, fondée sur le soutien au peuple iranien et à son mouvement de Résistance légitime, le CNRI, dirigé par Mme Radjavi », a déclaré Lord Clarke, se joignant aux autres panélistes pour critiquer la politique de conciliation de l’UE à l’égard de l’Iran.

Hossein Abedini, directeur adjoint du bureau de représentation du Conseil national de la Résistance iranienne au Royaume-Uni a déclaré : « Le régime tyrannique des mollahs est en proie à de graves crises en Iran et à l’extérieur. Alors que le régime est sur une pente glissante, avançant vers sa propre chute, il tente désespérément d’empêcher son renversement en réprimant vicieusement les protestations et manifestations nationales et en multipliant les complots terroristes et les campagnes de diabolisation contre le principal mouvement de l’opposition démocratique de l’Iran, l’OMPI. »

« Le renversement du régime, qui est le désir du peuple iranien, n’a jamais été autant à portée de main », a ajouté M. Abedini.

Le bureau de représentation du Conseil national de la Résistance iranienne au Royaume-Uni

Le 5 mars 2019

Voir le livre: 

https://www.amazon.co.uk/dp/1527236935/?tag=gettextbooks_us-21

https://www.amazon.fr/dp/1527236935/?tag=gettextbooks_us-fr-211

 

 

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe