Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Iran : des manifestations de colère

Par Behzad Naziri

Au début de l’année, de larges manifestations ont embrasé plus de 140 villes en Iran ; certaines sont issues de grèves qui se poursuivent.

Les analystes ont étudié l’histoire de 40 ans du régime pour identifier les raisons derrière de tels évènements sans précédent. Deux différents points de vue ont fait surface : le premier est la transformation rapide de ces manifestations générales en manifestations politiques.

Le monde devrait écouter les véritables voix de l'Iran

Le monde devrait écouter les véritables voix de l'Iran

Par Hosseini Abedini
De nombreux experts estiment que le régime iranien n’a jamais été aussi faible depuis 39 ans et suggèrent que cela est dû à diverses questions parmi lesquelles il y a la décision du président Trump de se retirer de l'accord nucléaire. En regardant de plus près ce qui se passe dans les rues iraniennes à travers le pays, on se rend compte que le régime de Téhéran est confronté, pour d’autre raisons, à un problème plus grave qui menace l'existence de la théocratie.

Les ouvriers iraniens souffrent de l’oppression éhontée du régime iranien

Iranian-workers-unemployment

Peu importe où ils travaillent, les ouvriers iraniens doivent subir l’oppression omniprésente du régime des mollahs. Comparer le salaire minimum, les régimes d’assurance, les coûts de traitement, la loi du travail et de nombreux autres sujets en Iran, par rapport à d’autres pays, pourrait révéler la profonde injustice à laquelle les ouvriers iraniens doivent faire face.

L’ONU doit créer un tribunal spécial sur l'Iran pour mettre fin à cette impunité honteuse pour l’humanité - Jean Ziegler

« C'est le Conseil des droits de l'homme qui devrait instaurer une commission d'enquête sur les massacres de 88 et les massacres après. Il nous faut un tribunal spécial pour mettre fin à cette impunité qui est une honte pour l'humanité, » a déclaré Jean Ziegler, vice-président du Comité consultatif du Conseil des droits de l'homme des Nations unies. Il participait le 1er février à Genève à un tribunal citoyen dans le dossier du massacre des prisonniers politiques en 1988 en Iran.

Un tribunal citoyen exhorte l'ONU à une commission d'enquête sur le massacre de 1988 en Iran

Un tribunal citoyen exhorte l'ONU à une commission d'enquête sur le massacre de 1988 en Iran

Le comité international « Justice pour les victimes du massacre de 1988 en Iran » (JVMI) a publié le communiqué suivant au sujet d’un tribunal citoyen organisé à Genève sur le dossier d’un crime contre l’humanité survenu en Iran en 1988 :
« Le 1er février 2018, un tribunal citoyen a été organisé à Genève et a entendu des témoins et des experts juridiques sur le massacre de prisonniers politiques en Iran en 1988 et a rendu son verdict.

L'audience était la première du genre organisée par des ONG à Genève, et elle a exhorté l'ONU à agir immédiatement pour répondre à la vague actuelle d'arrestations massives et d'assassinats dans les prisons iraniennes, suite aux récentes manifestations populaires contre le régime intégriste.

Les causes de la pauvreté et des manifestations populaires en Iran

Les causes de la pauvreté et des manifestations populaires en Iran

Le régime dépense des sommes considérables dans la belligérance, le terrorisme et la répression

Janvier 2018
Alors que l’irruption de la colère populaire dans les villes iraniennes a failli emporter le régime théocratique, les slogans des manifestants ont exprimé certains aspects des causes de ce mouvement. Notamment la vie chère qui pèse sur différentes couches sociales.

Manifestations en Iran : Les racines et les perspectives

Manifestations en Iran : Les racines et les perspectives

Janvier 2018

Aperçu
Le 28 décembre 2017, des milliers d'habitants de Machhad, deuxième plus grande ville d'Iran, se sont rassemblés sur la place Shohada, en face de l'hôtel de ville, pour protester contre la hausse du prix des biens de première nécessité. Avant le début du rassemblement, plusieurs forces répressives ont été postées sur la place, mais la population les a repoussées et a commencé à manifester. Ce fut le début d'un soulèvement dans 142 villes de 31 provinces, qui a ébranlé le régime par son ampleur, son expansion rapide et les exigences radicales de changement.

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés