mercredi, juin 29, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Terrorisme & intégrismePress TV, une branche du régime pour le blanchiment d'argent et la...

Press TV, une branche du régime pour le blanchiment d’argent et la diabolisation de l’OMPI et de la Résistance iranienne

Press TV, une branche du régime pour le blanchiment d'argent et la diabolisation de l’OMPI et de la Résistance iranienne

Production de documentaires, d’émissions et de clips d’information contre l’OMPI à la demande du ministère des Affaires étrangères et du pouvoir judiciaire des mollahs
• Fourniture d’importantes sommes d’argent à un réseau de « journalistes amis »
• 26 documents fournissent des preuves irréfutables de la machine de propagande de type Goebbels du fascisme religieux

Une série de documents concernant Press TV (la chaîne de télévision du régime clérical en langue anglaise diffusée l’étranger), obtenus auprès du radiotélédiffuseur d’État en Iran, révèle que Press TV est d’une part, un outil de diabolisation de l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI/MEK) et de la Résistance iranienne et, d’autre part, que le régime l’utilise comme couverture pour blanchir de l’argent et contourner les sanctions.

Dans l’un de ces documents, Ahmad Norouzi, qui a le titre de « rédacteur adjoint du contenu du réseau de presse », écrit dans une lettre à Peyman Jebeli,  » directeur adjoint des bureaux extraterritoriaux de l’Organisation de la radiotélévision de l’époque », le 3 juillet 2021 : « Suite à la réunion de la semaine dernière avec le ministère des Affaires étrangères et le centre des droits de l’homme du pouvoir judiciaire, lesdites entités ont demandé l’accès au contenu préparé par le ministère des Affaires étrangères concernant l’Organisation des Monafeqine [terme péjoratif utilisé par le régime pour désigner l’OMPI/MEK]. En supposant votre approbation, veuillez instruire le bureau de mettre à la disposition des deux entités le contenu produit là-bas, y compris les documentaires, les programmes et les clips d’information. »

Exhibit No. 1

Press TV, une branche du régime pour le blanchiment d'argent et la diabolisation de l’OMPI et de la Résistance iranienne

Un autre document montre une lettre dactylographiée de Seyyed Mehdi Mirtaleb (président de Press TV à Londres) adressée à Jebeli (avec copie pour Norouzi en tant que « directeur du complexe administratif et financier de Saadatabad » (la direction étrangère du radiodiffuseur d’État) demandant qu’un intermédiaire non iranien contourne les sanctions moyennant une commission de 5 % et dépose de l’argent sur les comptes bancaires des employés et agents du régime. Le document dit :
« Respectueusement, comme vous le savez, l’envoi de fonds au bureau de Londres rencontre de nombreux problèmes en raison de l’escalade des sanctions injustes des pays occidentaux, à tel point que huit comptes bancaires du complexe de Londres ont été bloqués jusqu’à présent. En raison des conditions défavorables et de l’aggravation des sanctions, tout envoi de fonds depuis d’autres pays entraînera des perturbations sur les comptes de ce complexe. Ainsi, le seul moyen sûr d’envoyer de l’argent est de passer par les banques de Londres. À cet égard, de nombreuses réunions avec des bureaux de change ont eu lieu à Londres et à Téhéran, mais en raison de l’affiliation de Press TV avec l’Iran, aucun d’entre eux n’était disposé à coopérer avec ce bureau.
« Le propriétaire du bureau (M. Issam Saud), qui coopère avec nous depuis de nombreuses années et qui est tout à fait digne de confiance, a accepté de coopérer avec l’ensemble du plan, et de recevoir les montants envoyés dans d’autres pays et, en retour, d’effectuer des paiements de sa propre société (qui est à Londres) sur le compte du bureau de Londres. Étant donné que ce transfert entraîne beaucoup de coûts pour eux (tels que les taxes, les frais de transfert, la fermeture de deux de leurs comptes, etc.), ils ont augmenté leurs frais de 3% à 5%.
 » Il convient de noter que le taux qu’il propose pour convertir les euros en livres (réception d’un versement en euros et dépôt de livres sur le compte du réseau) est très approprié et comparable au taux actuel du marché. Par exemple, le montant en livres reçu par le bureau de Londres par l’intermédiaire de l’ambassade d’Iran a été remis au taux de change de ………….. (pièce jointe). Ce taux était le taux de la société Saud pendant la même période de ………….. Ainsi, le taux proposé pour les montants élevés envoyés est très avantageux et équitable et justifie l’augmentation des frais.
« En ce qui concerne le versement envoyé par M. Azimi, veuillez noter que même après plusieurs suivis, il n’a pas été possible d’envoyer le versement de Dubaï au compte du bureau de Londres. Pour résoudre ce problème, le propriétaire du bureau [Issam Saud] a signé un contrat avec M. Azimi (pour faciliter l’envoi de fonds). M. Azimi a envoyé de l’argent sur le compte du propriétaire. Il a demandé une commission de 5 % pour recevoir l’argent à Londres, étant donné les problèmes financiers que cela impliquait.
« Considérant qu’à l’heure actuelle, le seul moyen possible d’envoyer des fonds et de transférer de l’argent au bureau de Londres est M. Issam Saud, nous vous demandons de bien vouloir émettre des ordres pertinents concernant l’augmentation des frais de transfert de fonds. »

Pièce n° 2

Pièce n° 3 :

Document montrant le transfert de 521.838 euros via Dubaï et la Turquie

Pièce n° 4 :
Transfert de 376.000 dollars via Beyrouth

Selon la documentation et les preuves obtenues, pouvant toutes être présentées devant les tribunaux, des dizaines de millions de dollars de biens et de fonds du peuple iranien sont consacrés au terrorisme, aux campagnes de diabolisation et au paiement des salaires des agents et du réseau de « journalistes amis, via Press TV ».

Pièce n° 5 :
Obtention et paiement de 57 629 dollars pour les services d' »experts », d’entreprises et de « journalistes amis. » – 10 décembre 2018

Exhibit No. 6:
Order to pay 431,760 euros from a 1,800,000 euro debt to « friendly journalist » and consulting services ad companies through Turkey
December 19, 2018

« Cher Monsieur Shahriari, Honorable adjoint aux ressources financières et capital humain,
Je vous prie de bien vouloir trouver ci-joint la liste des demandes financières des journalistes des sociétés prestataires de services et des producteurs de programmes à l’étranger qui coopèrent avec les réseaux Press TV et Hispan TV. Elle s’élève à environ 1 800 000 €.
« Comme vous le savez, des problèmes sont apparus, et le retard dans le paiement de leurs créances et l’augmentation mensuelle de la dette ont provoqué le mécontentement des journalistes et des entreprises, conduisant à la cessation de la coopération et au dépôt de plaintes contre ce complexe. Cela, à son tour, a perturbé nos opérations. Veuillez verser 2 632 905 livres turques (équivalent à 431 760 euros) par l’intermédiaire de GUMUS sur le compte de la société à la Mellat Bank Istanbul, conformément à la facture ci-jointe et aux détails du compte suivants, afin de payer une partie de la dette mentionnée.

Cordialement,
Peyman Jebeli
Directeur adjoint de l’extra-territorial

Pièce n° 7 :
Reçu d’un paiement de 36 614 dollars, avec en-tête de Press TV, Bureau de Beyrouth.
19 octobre 2018

Pièce n°8 :

Cher M. Norouzi, estimé gestionnaire du complexe de Saadatabad, je tiens à vous informer que mon représentant à Beyrouth a reçu 395 848 dollars de M. Molaei, et que je suis désormais responsable de cette somme.
Je vous remercie,
Seyed Mehdi Mirtaleb, le 16 janvier 2019. »

Pièce n° 9 :
Procès-verbal montrant le paiement de 37 840 livres en espèces pour le directeur de Press TV à Londres par le responsable financier de l’ambassade, signé par le responsable de l’ambassade.
21 janvier 2019

Pièce n° 10 :
Document montrant le dépôt de 8 910 000 yuans chinois (plus de 1 400 000 dollars) pour résoudre les problèmes de devises rencontrés par Saadatabad et pour les journalistes et les sociétés de services et les « journalistes amis ».
8 mai 2019

Le 8 mai 2019
Cher Monsieur Shahriari, Honorable adjoint aux ressources financières et capital humain,
Salutations et respects. À la suite de la correspondance et aux nombreuses réunions tenues concernant les problèmes de devises du Complexe Saadatabad et les problèmes de devises des bureaux et des journalistes et des sociétés de services, veuillez ordonner le déblocage d’une somme de 8 910 000 yuans pour payer une partie des dettes déclarées (y compris 17% des frais pertinents) à déposer sur le compte de la société…. (lié à l’échange de GUMUSH), selon les détails du compte ci-joint (à la Clone Bank of China) et la facture ci-jointe.
Peyman Jebeli, Directeur de l’extraterritorialité  »

Pièce n° 11 :
Reçu du paiement de 400 000 euros à Dubaï par le directeur de Press TV Londres.
Le 25 avril 2019

Pièce n° 12 :
Reçu pour le paiement de 160 000 livres en espèces à Londres.
Le 24 juin 2020

Pièce n° 13 :
Reçu pour le paiement de 120 000 livres en espèces à Londres.
Le 22 juillet 2020

Pièce n° 14 :
Reçu pour le paiement de 120 000 livres en espèces à Londres.
Le 22 août 2020

Pièce n° 15 :
Reçu pour le paiement de 65 000 livres en espèces à Londres.
Le 22 septembre 2020

Pièce n° 16 :
Reçu pour le paiement de 105 000 livres le 17 novembre 2020 et de 50 000 livres le 6 novembre 2020.

Pièce n° 17 :
Reçu pour le paiement de 25 000 livres en espèces à Londres.
Le 24 novembre 2020

Pièce n° 18 :
Reçu pour le paiement de 85 800 livres en espèces et 15 500 livres de dépôt.
Le 17 mars 2021

Pièce n° 19 :
Facture de 400 000 euros pour 80 tonnes de matière plastique brute.
Papier à en-tête de la société NIZIP à Dubaï, à l’ordre du bureau de Press TV à Saadatabad à Téhéran.
Le 18 février 2019

Pièce n° 20 :
Facture de 1 747 000 dirhams émiratis (400 000 euros) pour des  » services satellitaires sous contrat « .
Papier à en-tête de la société NIZIP à Dubaï, adressé au bureau de Press TV à Saadatabad à Téhéran.
Le 17 mars 2019

Pièce n° 21 :
Reçu pour le paiement de 18.000 dollars des services de change à Beyrouth
Le 9 septembre 2020

Pièce n° 22 :
Reçu du paiement de 3 000 dollars à un avocat.
Le 9 septembre 2020

Pièce n° 23 :
Récépissé de paiement de 5 000 dollars en échange de 10 épisodes.
Le 9 septembre 2020

Pièce n° 24 :
Reçu pour le paiement de 10.000 dollars pour la production d’un programme
Le 10 septembre 2020

Pièce n° 25 :
Récépissé de paiement de 987 800 yuans chinois (plus de 156 600 dollars) à une société chinoise.
Le 6 mai 2019

Pièce n° 26 :
Récépissé de paiement de 1 068 420 yuans chinois (plus de 170 000 dollars) à une société chinoise.
Le 6 mai 2019

Ces documents ne représentent que la partie émergée de l’iceberg. Ils montrent une fois de plus que toutes les ambassades et missions diplomatiques du régime iranien, ainsi que toutes les entités, associations et institutions affiliées au régime, sont totalement impliquées dans l’espionnage, le blanchiment d’argent, les opérations terroristes et les campagnes de diabolisation, notamment contre l’OMPI et la Résistance iranienne.

La Résistance iranienne souligne une fois de plus l’impératif de fermer tous les centres du régime clérical dans les pays étrangers, y compris les bureaux de Press TV, et d’arrêter, condamner et expulser les agents de la force terroriste Quds et du ministère du renseignement et de la sécurité (VEVAK), en plus d’annuler le séjour de ces agents et leur statut de réfugié.

Conseil national de la Résistance iranienne
Commission de la sécurité et du contre-terrorisme
Le 14 février 2022

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe