mercredi, mai 18, 2022
AccueilPublicationsPublications: SocialIran – Un commandant des pasdaran exprime sa peur des chaînes télévisées...

Iran – Un commandant des pasdaran exprime sa peur des chaînes télévisées de l’opposition diffusées via satellite

CNRI – Un commandant des pasdaran du régime iranien a exprimé sa peur vis-à-vis des chaînes télévisées de l’opposition diffusées via satellite. Il a mis en garde les paramilitaires du Bassidj, en leur disant que «l’ennemi» tente d’influer sur l’opinion publique «par des ondes négatives.»

En s’adressant aux membres du Bassidj, Hamid Khoramdel, commandant-adjoint des pasdaran à Bouchehr (ville portuaire située au sud-ouest de l’Iran) a déclaré que plus de 3000 chaînes télévisées sont engagés dans des activités contre le régime iranien et répandent leurs points de vus auprès des Iraniens.
Il a dit : « L’objectif des ennemis est d’exercer des pressions sur le gouvernement islamique et d’influer sur l’opinion publique par des ondes négatives diffusées via les nouveaux médias. »

« Imposer des sanctions fortes et des pressions économiques à l’Iran sous le prétexte de la question nucléaire fait parti de leur scénario » a-t-il ajouté.
Khoramdel a affirmé : « Plus de 3000 chaînes satellitaires accessibles dans tout le pays sont en train d’imposer indirectement aux gens leur points de vue. »
Selon Khoramdel, la plupart des dommages que régime a subit durant le soulèvement de 2009 en Iran ont été causés par Internet et par les chaînes satellitaires de l’opposition.

 

Ali Jannati, le ministre de la culture du régime iranien, avait déclaré en décembre 2013 que « plus de 70 pourcent des habitants de Téhéran regardent les chaînes satellitaires interdites ». Il avait ajouté : « Aujourd’hui, il est nécessaire que l’on voit comment on peut lutter techniquement pour stopper les dommages causés par ces chaînes télévisées. »

Les forces de sécurité du régime iranien procèdent régulièrement à des perquisitions chez les gens dans les grandes villes afin de trouver et détruire les antennes paraboliques et empêcher ainsi que les gens regardent les chaînes télévisées de l’opposition.
Ces derniers mois, ces attaques contre les domiciles des gens se sont intensifiées, en particulier dans les zones rurales du pays où beaucoup de gens regardent les chaînes télévisées diffusées via satellite.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe