mercredi, juin 23, 2021
AccueilUncategorizedFortes pluies, inondations et sécheresse en Iran ; l’incurie du régime des...

Fortes pluies, inondations et sécheresse en Iran ; l’incurie du régime des Mollahs

Suite aux fortes pluies de ces derniers jours, des inondations ont ravagé 47 villes dans 8 provinces iraniennes, tuant au moins dix personnes et faisant d’autres ravages. Ces dernières années, les inondations ont coûté la vie à de nombreux Iraniens et détruit leur existence. Ces inondations se produisent alors que, selon les responsables du régime, l’Iran souffre de sécheresse.

Le président du régime, Hassan Rohani, a récemment reconnu que « nous sommes confrontés à la sécheresse cette année. » D’autres responsables font constamment état de la diminution des réserves d’eau et de la baisse du niveau des lacs de barrage, ainsi que de graves sécheresses estivales et de coupures de courant.

Pourquoi les Iraniens devraient-ils souffrir à la fois de la sécheresse et d’inondations dévastatrices ?

À l’instar de l’économie iranienne, les Gardiens de la révolution (pasdaran) dominent les ressources naturelles de l’Iran et les gaspillent pour en tirer plus de profit. Par exemple, les pasdaran ont creusé des puits profonds, détruisant les nappes phréatiques d’Iran. Mardi, le journal officiel Hamshari a reconnu que le régime avait drainé 74 000 kilomètres cubes d’eau souterraine, ce qui a « augmenté la salinité des sols et l’abondance des affaissements de terrain » et a entraîné la perte de la fertilité des sols ainsi que la mort de vastes plaines propices à l’agriculture.

Cette situation a fait que la terre située entre le plus grand lac du monde et la baie reliée à la haute mer, une terre avec deux énormes chaînes de montagnes et des milliers de rivières et de ruisseaux, est confrontée à la sécheresse la plus critique.

Quant aux inondations, elles sont dues à la crue des rivières suite aux pluies saisonnières. Les autorités du régime ont reconnu qu’elles n’avaient aucun plan pour résoudre ce problème. L’année dernière, lorsque des inondations similaires ont frappé de nombreuses villes iraniennes, le gouverneur adjoint du régime à Kerman a reconnu que l’absence de dragage des rivières avait provoqué des inondations.

La protection de l’environnement nécessite une politique détaillée et des dépenses appropriées. L’Iran dispose des meilleures possibilités et ressources pour la protection de l’environnement. Mais le régime des mollahs continue de dévaster l’environnement iranien, pille ses ressources naturelles et refuse de résoudre les crises environnementales.

Les politiques destructrices du régime des mollahs ont dévasté tous les aspects de l’environnement iranien, notamment les forêts, les rivières, les zones humides, les montagnes et même l’air. Le résultat de cette destruction est une pauvreté et une misère endémiques, et la souffrance du peuple.

Assurer la sécurité de l’environnement et protéger les ressources naturelles sont les mesures prises par un gouvernement démocratique, et non par le régime vicieux des mollahs qui gaspille les ressources du peuple iranien pour le terrorisme et le pillage.

Ces dernières années, le régime a arrêté de nombreux militants écologistes et les a condamnés à de longues peines de prison. Plusieurs manifestations contre les politiques environnementales dévastatrices du régime ont eu lieu ces dernières années en Iran.

Le 28 avril, les forces de sécurité de l’État ont tenté d’abattre les noyers du village de Kahman Aleshtar dans la province de Lorestan, une source de revenus pour les habitants de la région. Pendant des années, les habitants ont enduré de grandes difficultés pour faire pousser des arbres. Les villageois ont tenté d’empêcher les forces spéciales de le faire. Une unité des forces spéciales a tiré des gaz lacrymogènes sur les manifestants et a ouvert le feu sur eux.

Très vite, des personnes indignées se sont heurté aux forces de sécurité et résisté aux mesures répressives du régime.

Les événements d’Alashtar ont confirmé deux faits : le régime dévaste l’environnement de l’Iran et la vie de la population dans tous les domaines. Deuxièmement, la seule possibilité pour les Iraniens d’empêcher le régime de continuer à anéantir l’Iran et ses ressources est de résister et de renverser le régime.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe