mercredi, juillet 8, 2020
Accueil Uncategorized Iran : plus de 49.500 décès dus au coronavirus dans 325 villes

Iran : plus de 49.500 décès dus au coronavirus dans 325 villes

 Malgré une fermeture de 10 jours des bureaux et des commerces à Ahwaz, cinq autres hôpitaux ont été contraints d’accepter des malades du coronavirus. Le service d’incendie d’Ahwaz rapporte que 52 pompiers ont contracté le virus.

 Les provinces de Hormozgan, Kurdistan, Kerman, Kermanchah, Bouchehr et d’Azerbaïdjan oriental et occidental sont en alerte, a déclaré le ministère de la Santé du régime.

L’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI) a annoncé dans l’après-midi du 5 juin 2020, que le nombre de décès dus au coronavirus dans 325 villes d’Iran a dépassé les 49.500. Le nombre de décès dans les provinces de Khouzistan a atteint 3860, de Qom 3585, de Lorestan 1650, d’Azerbaïdjan oriental 1640, de Sistan-Baloutchistan 1635, d’Azerbaïdjan occidental 1360 et de Bouchehr 450.

Un porte-parole du ministère de la Santé a déclaré aujourd’hui: « La situation au Khouzistan est toujours rouge (…) Les provinces de Hormozgan, du Kurdistan, de Kerman, de Kermanchah, de Bouchehr et de l’Azerbaïdjan oriental et occidental sont en état d’alerte.»

Hier, le ministre de la Santé a déclaré à la télévision officielle : « La calamité nous frappera à la dernière minute. Nous ne sommes pas au bout du coronavirus, il peut nous prendre de court à tout moment. »

L’agence Tasnim de la force Qods a écrit que « ces jours-ci, nous assistons au déclenchement de la deuxième vague de coronavirus dans dix provinces : Khouzistan, Azerbaïdjan oriental, Hormozgan, Sistan-Baloutchistan, Guilan, Lorestan, Kurdistan, Bouchehr, Mazandaran, Hamedan. Ces derniers jours, nous assistons à une hausse des cas positifs et des hospitalisations ».

Le site Aftab News a cité hier le porte-parole de la faculté des sciences médicales d’Ahwaz portant à 792 le nombre de cas positifs au Khouzistan en 24 heures, ce qui est le chiffre le plus élevé de ces dernières semaines. Le chargé des relations publiques de la faculté des sciences médicales d’Abadan a rapporté que l’ensemble des services de l’hôpital Ayatollah-Taleghani étaient consacrés aux malades du coronavirus. Les pompiers d’Ahwaz ont annoncé aujourd’hui au site Javan, l’organe des pasdarans, que 52 des leurs avaient contracté le virus.

Le site Rouydad24.com a écrit hier que « l’hôpital Razi à Ahwaz a atteint sa pleine capacité en tant qu’hôpital spécifique pour les malades du coronavirus, et la faculté des sciences médicales d’Ahwaz a été forcée de faire admettre des patients dans cinq nouveaux hôpitaux de la ville. Le Khouzistan a la troisième plus grande population vivant dans des bidonvilles. Ces gens n’ont d’autre choix que de fuir le confinement pour gagner leur vie de quelque manière que ce soit. Ces deux dernières semaines, le Khouzistan a représenté quotidiennement un quart des nouveaux cas positifs du pays, et malgré une fermeture de 10 jours des bureaux et des commerces à haut risque, la tendance continue de croître ».

Dans la province de Fars, selon Javan hier, le vice-président de la faculté des sciences médicales a indiqué que « ces dernières 24 heures, nous avons constaté une augmentation dramatique et sans précédent (…) le nombre de cas positifs dans la province de Fars a atteint les 6397 ». Le Dr. Motalebi, spécialiste des maladies infectieuses à Chiraz a expliqué à l’agence Irna hier que « cette semaine le nombre de contaminations quotidiennes dans la province a de nouveau augmenté (…) nous n’avons connu ce nombre d’hospitalisation en service Covid-19 que dans une période qui était le pic de l’épidémie dans le pays pendant les fêtes de Norouz (Nouvel An iranien fêté le 20 mars). On peut dire qu’il s’agit d’une alerte grave, ce n’est pas une bonne situation qui nous attend. »

Hier, le président du comité d’information de la faculté de médecine de Kermanchah a expliqué à l’agence de la radiotélévision officielle qu’ « avec l’identification de 235 nouveaux cas positifs la nuit dernière, le nombre de patients atteints de ce virus dans la province de Kermanchah a atteint les5752 ».

Hier également, le site Hamchahri a cité le vice-président de la faculté des sciences médicales d’Iranchahr dans la province de Sistan-Baloutchistan disant que « ce matin, le nombre de cas positifs au CHU d’Iranchahr est passé à 634. Hier, à Delgan, six personnes sont décédées avec un test positif au coronavirus ».

Dans la province de Hormozgan, le vice-président de la faculté des sciences médicales a précisé au site Javan hier que « avec 206 autres cas positifs, le nombre de patients dans la province est passé à 4686. Ces deux dernières semaines, une situation très critique et fragile a surgi : s’il n’y a pas de restrictions et de respect sérieux [des règles sanitaires], nous devrons faire face à un grand défi la semaine prochaine ».

En Azerbaïdjan occidental, le président de la faculté des sciences médicales a confié au site Javan aujourd’hui que « le mois dernier, le nombre de cas positifs à Mahabad a augmenté à un rythme alarmant ».

A Bouchehr, le président de la faculté des sciences médicales a annoncé à l’agence Tasnim hier que « la prévalence du virus et des cas positifs dans la province de Bouchehr sont en augmentation. La province de Bouchehr est en état d’alerte ».

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 5 juin 2020

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe