dimanche, mai 9, 2021
AccueilUncategorizedManifestations à Karadj et Téhéran contre l'accord bradant le pays à la...

Manifestations à Karadj et Téhéran contre l’accord bradant le pays à la Chine

L’accord du régime iranien bradant le pays à la Chine a déclenché une vague de protestations hier et aujourd’hui, jusqu’au sein des factions du pouvoir, contre le pillage des ressources nationales de l’Iran. Répondant à l’appel lancé sur les réseaux sociaux, des centaines de personnes, des jeunes et surtout des femmes, éprises de liberté sont descendues dans les rues de Téhéran, Ispahan, Karadj et de la province de Guilan pour protester contre cet accord.

Hier, un rassemblement de protestation a eu lieu devant le parlement des mollahs à Téhéran et les gouvernorats à Karadj et dans d’autres villes. Pendant les manifestations, les gens ont comparé au traité de Turcomanchay cet accord jetant le pays en pâture. Parmi les slogans, on pouvait entendre « L’Iran n’est pas à vendre », « A bas les bradeurs de la patrie » et « Nous nous battrons et nous mourrons, mais nous reprendrons l’Iran« , exprimant ainsi le dégoût des manifestants face à cet accord perfide cédant une partie du sol et des ressources maritimes de l’Iran à la Chine pour 25 ans.

La présidente élue de la Résistance iranienne, Maryam Radjavi, a tweeté hier que le régime anti-iranien des mollahs bradait les ressources et les biens du peuple dans le cadre de ce contrat. Les mollahs, a-t-elle déclaré, ne se soucient que de la préservation de la dictature religieuse que Khomeiny avait placée en tête des priorités et pour laquelle il avait permis la suspension des règles de l’islam. C’est pourquoi, la préservation des ressources et des actifs du peuple iranien n’a aucune valeur pour le régime des mollahs.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe